Côte d'Ivoire : Décès à Doropo du père de Wattao (Issiaka Ouattara)

Par Dreyfus polichinelle
Publié le 16 April 2021 à 13:57 | mis à jour le 16 April 2021 à 13:57

Alors que les Ivoiriens n'ont pas encore fini de pleurer leurs illustres personnalités disparues, que le malheur frappe à nouveau. Le père de feu Issiaka Ouattara dit Wattao, est passé de vie à trépas à Doropo, localité au nord-est de la Côte d'Ivoire.

Décès des personnalités ivoiriennes, Wattao ouvre le bal en 2020

Les Ivoiriens ont versé d'abondantes larmes ces deux dernières années. C'est le colonel Issiaka Ouattara, plus connu sous le pseudonyme Wattao, qui ouvre le bal, le 5 janvier 2020. L'ancien chef d'état-major adjoint des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) est décédé à la suite de son évacuation aux États-Unis. Des suites d'un diabète de type 7, dit-on.

Le 18 mai, c'est le Cheick Aïma Boikary Fofana, président du Cosim, qui décède des suites de la Covid-19. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly était alors dans sa deuxième semaine d'évacuation à Paris. De retour à Abidjan, le chef du Gouvernement ivoirien s'écroule en salle du Conseil des ministres et expire. C'était le 8 juillet de la même année.

Dans la foulée, de nombreuses personnalités ivoiriennes sont également passées de vie à trépas. Il s'agit notamment de monseigneur Pierre marie Coty, Sidy Diallo, l'ancien Premier ministre Seydou Elimane Diarra, le ministre Sidiki Diakité, le comédien Lance Touré, l'artiste Ernest Koffi dit N'st Cophie's, Pr Laurence Adonys Koffy, pour ne citer que citer que ceux-là.

Le père de feu Issiaka Ouattara décède, 15 mois après son fils

Et comme si cela ne suffisait pas, la grande faucheuse a poursuivi sa danse macabre, en cette année 2020. La cerise sur le gâteau est bien le Premier ministre, Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021, des suites d'un cancer fulgurant. Le chef du gouvernement ivoirien, ministre de la Défense, Député de Séguéla et maire d'Abobo assomme à nouveau les Ivoiriens. Une semaine après, c'est le général Bombet Denis, ancien Commandant des Forces terrestres, qui traverse le grand fleuve.

En ce début du jeûne musulman, c'est l'Imam Traoré Souleymane, président du Cosim, qui décède à son tour. Il avait pourtant succédé à Cheick Boikary Fofana, il y a moins d'un an. Dans la soirée du jeudi 15 avril, c'est le père de feu le Colonel Major Issiaka Ouattara dit Wattao qui décède.

Toutes nos condoléances aux familles des illustres disparus !!!




Afficher les commentaires
Articles les plus lus