Après la visite de Faure Gnassingbé à l'Elysée : Ce que gagne le Togo

Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 April 2021 à 19:28 | mis à jour le 16 April 2021 à 19:28

Faure Gnassingbé a séjourné en France du 7 au 9 avril 2021. Après la visite du président de la République du Togo, l'heure est au bilan de son séjour auprès d'Emmanuel Macron.

"Emmanuel Macron et Faure Gnassingbé en phase"

Dans une note publiée le vendredi 16 avril 2021, la présidence du Togo a dressé un bilan de la visite de Faure Gnassingbé à l'Élysée du 7 au 9 avril 2021. Il ressort de ce communiqué que le chef de l''État togolais, a séjourné à Paris en tant qu' "acteur influent de la diplomatie régionale". Emmanuel Macron et son hôte ont dressé les perspectives de paix et de stabilité en Afrique de l'Ouest. Les échanges ont également tourné autour de la coopération bilatérale. Selon la présidence, les deux hommes d''État "sont en phase" et veulent "engager une nouvelle dynamique".

Les autorités togolaises saluent la "convergence d'analyse" entre Faure Gnassingbé et le président français. En outre, Emmanuel Macron "a salué l'attractivité du Togo en matière de climat des affaires", mais aussi son rôle dans le maintien de la paix dans la sous-région ouest-africaine.

Ce que Faure a confié au président du Sénat français

Il faut noter que Faure Gnassingbé a rencontré Gérard Larcher, le président du Sénat français. Ce dernier a salué le processus de décentralisation au Togo. Il a montré sa disponibilité pour un partage d'expérience avec le pays de feu Gnassingbé Eyadema. La crise sanitaire mondiale n'a pas échappé aux discussions entre Faure et Gérard Larcher. Le président du Sénat français a été séduit par les efforts du Togo pour la riposte contre la covid 19.

"Au titre des accords signés entre la France et le Togo, on retient le dispositif « talents en commun » qui a fait l’objet d’une signature entre les gouvernements français et togolais au cours d’une rencontre entre le président Faure Essozimna Gnassingbé et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères Monsieur Jean Yves Le Drian", assure la présidence togolaise.

Faure Gnassingbé a aussi parlé avec des opérateurs français, parmi lesquels le directeur général de l'AFD, les dirigeants du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), le président du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus