Coopération sud-sud: L’ AJEFCI se confie au Royaume du Maroc

Par Mael Espoir
Publié le 16 April 2021 à 19:07 | mis à jour le 16 April 2021 à 19:07

Une délégation de l’Association des journalistes économiques et financiers de Côte d’Ivoire ( AJEFCI) conduite par son président, Stéphane Soumahoro, a été reçue, jeudi 15 avril 2021, en audience par l’ambassadeur de la République Royale du Maroc en Côte d’Ivoire, SEM Abdelmalek KETTANI.

L'Association des journalistes économiques et financiers de Côte d’Ivoire ( AJEFCI) chez l'ambassadeur du Maroc

Après les civilités, Stéphane Soumahoro a traduit sa gratitude au diplomate marocain pour la "spontanéité avec laquelle, il a répondu à l’invitation de l’ AJEFCI ". Il a égrené les raisons de leur présence au cœur de l’ambassade du royaume shérifien. "Nous sommes ici pour vous présenter l’ AJEFCI qui a pour mission de vendre la Côte d’Ivoire économiquement à l’extérieur. Au plan local également, notre challenge est d’aider les populations à mieux comprendre l’information économique. Nos objectifs se déclinent donc en 3 trois pans qui sont la formation des journalistes économiques et financiers, la promotion de la corporation ainsi que la bonne information de nos populations », a-t-il indiqué d’entrée.

Pour Stéphane Soumahoro, « nous venons donc solliciter le soutien de son Excellence dans toutes nos prochaines actions. Nous savons que le Maroc est une référence en matière de journalisme économique. Nous pourrons profiter de cette expertise à travers des partenariats pour des formations», a-t-il souhaité. Quant à l’ambassadeur Abdelmaliek KETTANI, il s’est félicité de la création de l’ AJEFCI. Il n'a pas manqué de marquer son attachement à cette structure dans le microcosme de la presse économique et financière ivoirienne.

"Je voudrais tout d’abord vous dire félicitations pour cette initiative. C’est une très bonne chose. Quand on lit chaque fois les journaux, c’est la politique. Vous réussissez à vous démarquer en mettant l’accent sur l’économie. Je crois que c’est intéressant et profitable à tous », a-t-il déclaré. Conscient de la noblesse de l’action de l’ AJEFCI et du peu de moyens dont elle dispose, le diplomate marocain a dévoilé quelques pistes pour soutenir l’association.

"Vous avez de quoi à faire. Et nous pourrons vous aider dans la formation. Pour l’organisation de vos activités également, nous serons avec vous. En tout cas, on est ensemble comme on le dit à Abidjan", a-t-il rassuré.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus