L'émouvant message de la mère de Soul to Soul à son fils, en prison

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 April 2021 à 14:00 | mis à jour le 18 April 2021 à 14:00

La mère de Souleymane Kamaraté dit soul to Soul, proche de Guillaume Soro, a adressé un message fort à son fils, détenu en prison depuis le 23 décembre 2019.

La mère de Soul to Soul à son fils : "Je prie Dieu que tu viennes me trouver en vie"

C'est un message fort et émouvant. Soul to Soul, proche de Guillaume Soro, l'ancien chef du Parlement ivoirien, a reçu le soutien de sa mère, vendredi 16 avril 2021, jour commémoratif de l'anniversaire du chef du protocole de l'ex-patron de l'ancienne rébellion des Forces nouvelles.

Dans le message diffusé en exclusivité sur la chaîne de télévision numérique GKS TV, la génitrice de Souleymane Kamaraté espère garder une santé de fer jusqu'à la sortie de prison de son fils.

« Je prie Dieu que tu viennes me trouver en bonne santé. Je n’ai aucun pouvoir. C’est à Dieu qu’il revient. Tes enfants sont autour de moi. Lorsque je suis en train de manger, ils viennent autour de moi. Chacun veut partager le repas avec moi. Ils ont hérité ce caractère de toi. Que Dieu bénisse tes enfants. Tu as mes bénédictions. Que Dieu maudisse tes ennemis », a-t-elle lancé.

« Joyeux anniversaire mon fils. J’ai envie de te voir. Je prie Dieu que tu viennes me trouver en vie. Ta femme fait tout pour moi. C’est comme si tu étais là. Je ne manque de rien, grâce à toi. Que Dieu te donne une longue vie, qu’il t’élève. Que le Seigneur ne te déshonore point », a-t-elle imploré, avant de fondre en larmes.

Plusieurs proches de l’ex-chef du Parlement, toujours en prison

Membre du cercle restreint de Guillaume Soro, Souleymane Kamaraté, alias Soul to Soul a été arrêté le 23 décembre 2019, jour du retour manqué à Abidjan de Guillaume Soro.

Soul to Soul est, avec l'ex-député Alain Lobognon, Simon Soro, Sékongo Félicien et d'autres proches du président de GPS (Générations et peuples solidaires), accusé de tentative de déstabilisation du régime du président Alassane Ouattara.

Ces pro-Soro sont détenus dans des prisons ivoiriennes depuis bientôt deux ans, sans jugement. Leur mentor Guillaume Soro, est, lui, contraint à l'exil, sous la menace d'un mandat d'arrêt international, lancé par les autorités ivoiriennes.

Outre ce fait, il a également été condamné par contumace à 20 ans de prison, pour blanchiment d'argent et recel de capitaux dans l'affaire de sa résidence d'Abidjan-Marcory résidentiel.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus