Gabon: Le président Ali Bongo frappé par un malheur

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 April 2021 à 18:16 | mis à jour le 18 April 2021 à 18:16

Fidèl Andjoua Ondimba, oncle de l'actuel chef de l' Etat du Gabon, Ali Bongo Odimba, est décédé ce dimanche 18 avril 2021, à l'age de 90 ans.

Gabon : Fidèl Andjoua Ondimba, oncle d' Ali Bongo, décédé

Fidel Andjoua Ondimba, l’oncle du chef de l’État gabonais, s’est éteint ce dimanche 18 avril, à l'âge de 90 ans à la clinique El Rapha. Il avait été d'urgence conduit deux jours plus tôt vers cet hôpital de Libreville, la capitale gabonaise, à la suite d'une chute, pour une intervention chirurgicale.

La veille de son décès, alors plongé dans le coma, après son opération, le patriarche avait reçu la visite de son neveu Ali Bongo, accompagné pour l'occasion de son fils Noureddin BongoValentin, coordinateur général des affaires présidentielles.

Qui était Fidèl Andjoua Ondimba décédé à 90 ans

Personne énigmatique de la scène publique et incontournable dans la gestion de crise au sein de la famille Bongo , Fidèle Andjoua Ondimba revêtait la tunique du juge impartial. Réputé sage et tempérant, le défunt était le frère ainé du regretté Chef de l’État Omar Bongo Ondimba, géniteur de l'actuel président Ali Bongo.

Malgré son âge avancé, ce grand maître Ndjobi, rite traditionnel fortement ancré dans le Haut-Ogooué, continuait d’être le point de jointure entre les acteurs de la classe politique du pays. L'on se souvient de la tentative de conciliation qu'il avait initiée entre Ali Bongo Ondimba, son neveu, et l’opposant numéro 1 Jean Ping.

Selon Gabon Média Time, sa dernière apparition publique remonte en début d’année lorsqu’il recevait la visite de son neveu Omar Denis Bongo Ondimba.

Sa disparition est également une perte énorme sur le plan culturel puisque l’homme était réputé être l’un des gardiens du rite initiatique Ndjobi, rite exclusivement masculin et pratiqué par les groupes ethniques Bambamba, Kota, Ndassa Nzabi, Obamba, Téké et Wandji. De sources familiales, les obsèques se dérouleront dans le haut-Ogooué entre les 22 et 25 avril 2021, dans la plus stricte intimité.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus