40 jours après, Alassane Ouattara continue de pleurer Hamed Bakayoko

Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 April 2021 à 10:55 | mis à jour le 19 April 2021 à 10:55

Le brusque décès d'Hamed Bakayoko continue d'étreindre Alassane Ouattara. Le président ivoirien a à nouveau témoigné son attachement à son défunt Premier, ce dimanche. C'était à l'occasion de la cérémonie de 40e jour du décès de Hambak.

40e jour du décès d'Hamed Bakayoko, Alassane Ouattara offre 20 millions de FCFA

10 mars 2021, Hamed Bakayoko est décédé à la suite d'un cancer fulgurant dans un hôpital de Fribourg. Et ce, seulement 20 jours après son évacuation en France, puis en Allemagne pour des soins intensifs. C'est toute la Côte d'Ivoire, et bien au-delà, qui a pleuré le chef du gouvernement ivoirien. Le chef de l'État avait alors décrété huit jours de deuil national, ainsi que des cérémonies d'hommage de la Nation. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a également pleuré son haut cadre. Les artistes et autres mélomanes ivoiriens et africains ont tenu une veillée artistique au stade de Ebimpé pour célébrer leur parrain.

Hamed Bakayoko repose, depuis le vendredi 19 mars, jour de son inhumation, sur la terre de ces ancêtres à Séguéla. Mais avant, c'était d'intenses moments de prières dans les mosquées, aussi bien à Abidjan que dans la capitale du Worodougou. Prières clôturées par la cérémonie du 7ème jour dans la commune d'Abobo. L'ancien chef du Gouvernement de Côte d'Ivoire y était également Maire.

Dimanche 18 avril 2021, nous étions à quarante jours après le décès du Golden Boy. Et comme l'exige la tradition musulmane, c'était la cérémonie du 40ème jour. Cette dernière cérémonie a eu pour théâtre la place publique de Séguéla. Alassane Ouattara n'était certes pas présent, mais toute la République a alors déferlé dans ladite localité, dans le Nord ivoirien. La délégation gouvernementale, avec à sa tête le Premier ministre Patrick Achi, y était fortement représentée. De nombreuses autres délégations, dont celle venue de Korhogo, n'ont pas voulu manquer à l'appel. Surtout celle du défunt Chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, tenait bien son rang.

Pour son fils Hambak, le Président ADO fait parler son coeur à Séguéla

À cette occasion, Alassane Ouattara a à nouveau fait parler son coeur. Par les mains de son Premier ministre, le chef d'État ivoirien a offert 20 millions de FCFA à la famille explorée. De nombreuses autres délégations et personnalités ont emboîté le pas au Président de la République en faisant également des dons.

À noter que le président Ouattara a été doublement éprouvé au niveau de la Primature ivoirienne. Le 8 juillet 2020, c'est Amadou Gon Coulibaly qui s'écroulait en plein Conseil des ministres. Et pourtant AGC, comme l'appelaient ses proches, était le dauphin désigné du Président Ouattara pour l'élection présidentielle d'octobre 2020. Huit mois après cette tragique disparition, c'est son autre fils, Hamed Bakayoko, qui succombe à un cancer fulgurant. Décès qui vient à nouveau raviver la douleur du locataire de la présidence ivoirienne. Toute la classe politique ivoirienne, ainsi que de nombreux artistes et autres anonymes ne cessent de pleurer Hambak.

Il y avait au menu de cette cérémonie de 40ème jour des prêches des Imams de Bondoukou et Kani, ainsi que des témoignages du vécu du Golden Boy. La prière de bénédiction du grand Imam de Séguéla a clos la cérémonie aux environs de 12h30.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus