Patrick Achi immortalise Hamed Bakayoko : Ce qu'il a fait à la Primature

Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 April 2021 à 17:25 | mis à jour le 20 April 2021 à 17:25

Cela fait plus d'un mois qu'Hamed Bakayoko a tiré sa révérence. L'ex-Premier ministre ivoirien est décédé le 10 mars 2021 en Allemagne des suites d'un "cancer fulgurant". Son successeur Patrick Achi vient de l'immortaliser.

L'émouvant message de Patrick Achi à Hamed Bakayoko

Nommé Premier ministre au lendemain du décès d'Hamed Bakayoko, Patrick Achi tient à immortaliser l'ex-député de Séguéla. Mardi 20 avril 2021, l'actuel chef du gouvernement a posé un acte fort à la Primature. L'ancien secrétaire général de la présidence de la République a accroché le poster de son prédécesseur aux côtés de ceux de Charles Konan Banny, Guillaume Soro, Ahoussou Jeannot Kouadio et Amadou Gon Coulibaly.

"Il était notre ami, notre collègue, notre frère, notre "Golden Boy". Il était HamBak, notre PM. Il sera à jamais sur ce mur de patriotes et de serviteurs de l’Etat, aux côtés de son frère, Amadou et de nos aînés qui ont incarné, par-delà leurs origines politiques, la continuité de notre nation", a fait savoir Patrick Achi.

"Nous serons les combattants du développement"

Le Premier ministre a demandé à Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly de veiller sur la Côte d'Ivoire. "De là où nous sommes, nous agirons à votre image : unis, soudés, fiers et droits, aux côtés du président Alassane Ouattara, nous serons les combattants du développement et du progrès, les gardiens de la paix et de la fraternité", a-t-il promis.

Le chef du gouvernement a représenté le président Alassane Ouattara à la cérémonie de 40e jour d'Hambak à Séguéla. "Hamed, tu n’es plus là où tu étais. Mais tu es, désormais, partout là où nous sommes", a-t- dit. Il a aussi promis de poursuivre l'ambition du défunt maire de la commune d'Abobo pour la Côte d'Ivoire.

Hamed Bakayoko a quitté le monde des vivants le 10 mars 2021. Il avait 56 ans. Le "Golden Boy" a succombé à "un cancer fulgurant" qui avait nécessité son évacuation dans l'hexagone.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus