Gabon: Noureddin Bongo, fils du président Bongo, pleure "Papa Andjoua"

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 April 2021 à 17:18 | mis à jour le 20 April 2021 à 17:18

Dans un message particulièrement touchant, Noureddin Bongo Valentin a rendu un dernier hommage à Fidèl Andjoua Ondimba, son arrière grand-oncle, décédé, dimanche 18 avril 2021.

Gabon: Nourredin Bongo rend hommage à "Papa Andjoua", décédé dimanche dernier

Fidèle Andjoua Ondimba, frère ainé de l'ex-président gabonais Omar Bongo, est décédé dimanche dernier à Libreville à l'âge de 90 ans. L'oncle de l'actuel président Omar Bongo avait été transféré d'urgence, deux jours avant, dans une clinique de la capitale après une chute. Le patriarche dont est très proche Noureddin Bongo, fils d' Ali Bongo, avait plongé dans le coma après une intervention chirurgicale.

La veille de son décès, alors plongé dans le coma, après son opération, le patriarche avait reçu la visite de son neveu Ali Bongo, accompagné pour l’occasion de son fils Noureddin BongoValentin, coordinateur général des affaires présidentielles. Deux jours plus tard, le probable successeur du président Ali Bongo, à la tête de l' Etat gabonais, rend, dans un message, un hommage émouvant à son défunt grand-oncle.

« Papa Andjoua, Tellement de choses que j’aurais voulu te dire avant ton grand départ. Surtout te dire Merci. Merci pour ta bienveillance, ton amour, la sagesse de tes conseils. Tu me manqueras beaucoup. Mais ta mémoire, toujours, vivra en moi. Puisse Dieu te garder à Ses côtés pour l’éternité », a écrit Noureddin Bongo Valentin pour qui le défunt avait notoirement un attachement tout particulier.

Qui était Fidèl Andjoua, le patriarche de la famille Odimba

Malgré son âge avancé, ce grand maître Ndjobi, rite traditionnel fortement ancré dans le Haut-Ogooué, continuait d’être le point de jointure entre les acteurs de la classe politique du pays. L’on se souvient de la tentative de conciliation qu’il avait initiée entre Ali Bongo Ondimba, son neveu, et l’opposant numéro 1 Jean Ping. En septembre 2020, révèle la Libreville, un média gabonais, feu Fidèl Andjoua avait longuement reçu son petit-fils Nourredin à Franceville pour lui prodiguer « de précieux conseils ». Fidel Andjoua Ondimba est décédé dimanche 18 avril dernier.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus