La Chine demande l’équité dans l'examen de ses projets d'investissement à l'étranger

Xiao Yaqing plaide pour la Chine dans l'équité dans l'examen des projets d'investissement à l'étranger

En Chine, à l'occasion de la 13e Assemblée nationale populaire, le 10 mars dernier, a eu lieu une conférence de presse dans la salle polyvalente du Centre de presse et des médias, lors de laquelle le directeur de la Commission de supervision des actifs et de l'administration d'État du Conseil des affaires de l’État, Xiao Yaqing, a répondu aux questions des journalistes chinois et étrangers sur l’internationalisation des activités impliquant des capitaux appartenant à l'État par des entreprises publiques.

La Chine plaide pour un traitement équitable à l'étranger

En réponse à un journaliste qui l’interrogeait sur le nombre croissant des contrôles étrangers auxquels font face les capitaux chinois investis à l’étranger, Xiao Yaqing a déclaré que les projets d’investissement de la Chine à l’étranger devraient généralement faire l’objet d’un traitement juste et équitable. Un journaliste a remarqué que les capitaux appartenant à l'État chinois qui «sortent» font de plus en plus face à de nombreux examens en matière d’investissements. Certains pays européens, les pays d'Amérique, et en particulier le gouvernement américain, ont procédé à un grand nombre d’investigations sur les capitaux liés à l’État chinois, amenant parfois au retard, voire au refus de certains investissements.

Quel commentaire la Chine a-t-elle à faire à ce sujet ? À cette interrogation, Xiao Yaqing a répondu : « Je comprends personnellement très bien que tous les pays et régions soient amenés à faire toutes sortes d’enquêtes sur les projets d'investissement de niveau gouvernemental, mais je voudrais dire que ces examens devraient, d’une manière générale, être faits de façon juste et équitable. »

Xiao Yaqing a par ailleurs ajouté que tant que tout le monde devrait ouvrir sa porte et encourager la mondialisation du commerce et de l’économie, cela sera bon pour le monde entier. En particulier, il y a toujours certaines incertitudes pesant sur le développement de l'économie mondiale. J'espère que nous pourrons travailler ensemble pour sauvegarder la tendance générale de la mondialisation économique, que nous chérirons la bonne tendance actuelle de stabilisation dans le développement économique, que nous inciterons une variété d'investissements à se montrer plus actifs, et que nous encouragerons un développement économique durable et sain.

Selon Xiao Yaqing, en 2017 les entreprises publiques dépendant du gouvernement central chinois comptaient 9 112 unités à l’étranger, avec des actifs totaux de 7 000 milliards de yuans (1 100 milliards de dollars), les investissements et les activités étant réparties dans pas moins de 185 pays et régions. « Notre prochaine étape consistera à soutenir et encourager les entreprises centrales à poursuivre leur ‘sortie’ et de renforcer davantage encore leurs efforts d’internationalisation. Et en tant qu’organe de supervision des actifs appartenant à l’État, nous devons améliorer nos mesures de supervision prises dans le cadre du processus d’internationalisation », a conclu Xiao Yaqing.

(Source : Quotidien du Peuple)