Décès d'Arafat: L'artiste Yodé pique une crise de colère et dénonce

Arafat dj est une legende
Par Mael Espoir
Publié le 22 août 2019 à 14:20 | mis à jour le 22 août 2019 à 14:23

Le chanteur Zouglou, Yodé, estime que les hommages à l'endroit de Dj Arafat auraient dû se tenir avant sa mort.

Hommage à Arafat dj: ''On a besoin de ce genre de soutien de notre vivant''

Quelques semaines avant son décès, Arafat dj criait sur tous les toits qu'il était victime d'un boycott de la part de certaines personnes dont il n'a pas révélé les noms. Pour sa tournée nationale moto moto tour qu'il a organisée dans le but de venir en aide aux orphélins et aux veuves, Arafat dj n'a bénéficié d'aucun sponsor. Tout simplement incroyable pour un artiste de la trempe de Daishikan. De plus, il a révélé que la mairie de Cocody a réfusé de poster les affiches de la première étape de sa tournée sur les panneaux de la commune alors qu'il a payé le montant requis pour cela.

Ce fut également le cas pour le deuxième spectacle dans la commune de Treichville. Aucune affiche du Daishi dans la commune. ''Je suis victime d'un boycott, il y a des gens avec qui je ne travaille plus et qui ont envoyé des mails à des structures pour ne pas qu'elles accompagnent mon événement. On refuse de coller mes affiches sur les panneaux, les Chinois. Je ne compte que sur vous. Ne laissez pas les gens mettre la honte sur moi'', avait déclaré Arafat dj à la veille de son accident qui lui a couté la vie.

Après l'annonce de son décès, les hommages fusent de partout dans le monde. Même les personnes avec qui ils étaient en froid ne sont pas restés en marge. Des funérailles grandioses se préparent activement pour accompagner le boss de la Yorogang à sa dernière démeurre. A cet effet, les affiches des obsèques ont été positionnées sur des panneaux à travers la ville d'Abidjan.

Chose qui a tout de suite suscité le courroux de l'artiste Zouglou, Yodé, qui dans une pubication sur les réseaux sociaux, a soutenu qu'il est trop tard pour poster les images du Daishikan sur les panneaux publicitaires. ''Il a eu besoin des affiches pour son concert, ils les lui ont refusées. Aujourd'hui, plein d'affiches à tous les carrefours d'Abidjan. ko une légende ne meurt pas. On a besoin de ce genre de soutien de notre vivant'', a soutenu Yodé



Articles les plus lus