Titrologie: Revue de la presse ivoirienne du mercredi 4 septembre 2019

Titrologie: Revue de la presse ivoirienne du mercredi 4 septembre 2019
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 septembre 2019 à 09:18 | mis à jour le 04 septembre 2019 à 09:18

Titrologie. Les journaux ivoiriens parus ce mercredi 4 septembre 2019, traitent principalement de la nouvelle posture de Pascal Affi N’guessan sur la configuration de la nouvelle CEI et la tournée de l’ex-première dame Simone Ehivet Gbagbo dans le haut Sassandra.

Titrologie : Pascal Affi N’guessan adoubé par les journaux proches du pouvoir

« Affi N’guessan donne un léçon à l’opposition », exprime Le Mandat à sa manchette. Pour le confrère proche du RHDP, Pascal Affi N’guessan, chef de file de l’opposition dite modérée, est un « homme au grand sens républicain » qui a décidé d’apporter son soutien à la nouvelle CEI qui l’on le sait divise profondément pouvoir et opposition ivoirien à 13 mois de la présidentielle de 2020.

Le Matin, également proche du RHDP, croit savoir qu’Affi N’guessan vient de « mélanger les plans de Gbagbo et de Bédié ». « Affi N’guessan désavoue Bédié et dribble Gbagbo », écrit le Jour plus à sa Une. « Boycott de la CEI : Affi dit non à Bédié », pointe pour sa part, Le Patriote à sa Une.

«Affi N’guessan assume et accuse », indique le quotidien pro gouvernemental Fraternité matin. Autre sujet qui occupe les unes des tabloïds ivoiriens, c’est la tournée pour la promotion de la paix et de la réconciliation nationale entamée par l’ex-première dame Simone Ehivet Gbagbo dans le pays profond depuis quelques semaines.

« Le temps actuel est un temps dangereux pour l’avenir », prévient Simone Gbagbo depuis Vavoua à la manchette de l’Inter, quotidien indépendant. « Simone parle encore d’un danger sur la Côte d’Ivoire», peut-on également lire à la manchette de Soir Info. « Avant le retour de Gbagbo, Simone fait de graves révélations », écrit le Quotidien d’Abidjan à sa manchette.

D'autres sujets tels la profanation de la tombe de DJ Arafat et la traque des coupables de cet acte « répugnant », sont également évoqués par des journaux ivoiriens.



Articles les plus lus