Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 15 septembre 2019

Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 15 septembre 2019
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 septembre 2019 à 08:53 | mis à jour le 16 septembre 2019 à 08:55

Lundi 16 septembre 2019, la titrologie ou revue de la presse ivoirienne accorde une place de choix au meeting conjoint du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et du Front populaire ivoirien (FPI), qui s'est tenu le samedi 14 septembre 2019 au Parc des sports de Treichville. L'actualité est aussi dominée par le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI).

Titrologie, le meeting de l'opposition en vedette

Le Nouveau Réveil donne le ton au sujet du meeting de l'opposition, le samedi 14 septembre 2019. Le journal proche du PDCI titre : "Les Ivoiriens debout pour une réconciliation vraie." Dans la même veine, L'Inter précise que "Bédié et Gbagbo frappent là ou ça fait mal". Le quotidien indépendant note par ailleurs qu'à propos du procès de Gbagbo et Blé Goudé à la CPI, "Bensouda, quitte ou double".

Toujours concernant le meeting du PDCI et du FPI, Le Quotidien d'Abidjan écrit que des dizaines de milliers d'Ivoiriens se sont "mobilisés contre la dictature sans pain ni sardine". Le Mandat, au contraire, estime que l'opposition a plutôt fait du "vuvuzela pour rien". L'Expression, pour sa part, révèle "les gros mensonges de Bédié et de ses suiveurs". Ce point de vue est botté en touche par Le Temps qui préfère évoquer un meeting "historique". Dans sa titrologie, LG Infos, parle d'une "mobilisation phénoménale".

Présent au meeting de l'opposition, Alain Lobognon, dont les propos sont repris par L'Intelligent d'Abidjan, affirme que "la Constitution ne sera pas modifiée", car le "RHDP n'a pas les 2/3 du Parlement".*

Pour Soir Info, à travers le meeting de l'opposition, Laurent Gbagbo envoie un message depuis la Belgique.

Les membres de la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI) seront bientôt connus. "Une femme pour succéder à Youssouf Bakayoko ?", s'interroge Le Matin.


Dans l'affaire Gbagbo-Blé Goudé, Notre Voie pense que "Bensouda doit éviter la honte".



Articles les plus lus
01
04