Titrologie ou revue de presse du mercredi 20 novembre 2019

Titrologie ou revue de presse du mercredi 20  novembre 2019
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 novembre 2019 à 08:20 | mis à jour le 20 novembre 2019 à 08:27

Titrologie.L'actualité socio-politique ivoirienne de ce mercredi 20 novembre 2019 est largement dominée par la sortie du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani contre son ancien mentor Henri Konan Bédié.

Titrologie: Adjoumani descend littéralement Henri Konan Bédié

"Bédié n'est pas un rassembleur d'homme mais un diviseur", relate le Jour Plus des propos du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani. En réponse à l'ancien président ivoirien Henri Konan Bédié qui accusait jeudi dernier le RHDP d'avoir convoyé des maliens pour faire le plein de son meeting de Paris.

" Je suis horrifié par une telle explosion de haine", écrit pour sa part le Patriote. "Le mepris de Bédié pour les étrangers est sans limite", indique l'Intelligent d'Abidjan. Pour l'Expression, "Adjoumani envoie Bédié au tapis", après ses propos xénophobe.

Outre le recadrage du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani visant le président du PDCI-RDA, la question de la Carte nationale d'identité (CNI) a également intéressé certains médias dans leurs parutions du jour.

Ainsi le Nouveau reveil informe qu'un vaste réseau de faussaires a été decouvert. "Fraude sur la nationalité, un vaste réseau de fausses CNI, découvert", écrit le confrère à sa Une.

Faisant la lumière sur le centre de fabrication de ces fausses pièces, le journal ne manquera pas de préciser que certains distributeurs ont été mis aux arrêts à Daoukro, ville d'origine du président du PDCI-RDA.

L'actualité du jour, c'est aussi les fortunes diverses connues par les sélections A et A' de l'équipe nationale de football de Côte d'Ivoire. Alors que les seniors sont tombés mardi face à l'équipe nationale éthiopienne, les espoirs, eux, ont réalisé l'exploit de battre aux tirs au but leurs homologues ghanéens.

Une victoire qui leur offre le ticket pour la finale de la CAN des U 23 ainsi que la qualification pour les prochains jeux olympiques qui auront lieu l'année prochaine à Tokyo au Japon.


"Les Eléphants espoirs montrent la voie à Aurier et ses camarades", écrit à sa manchette le Jour plus. "Les grands tombent à Addis-Abeba, les petits gagnent et iront au Japon".

Justement à propos du Japon, Notre Voie ne manquera pas d'informer que le pays se dit très inquièt de l'issue de l'élection présidentielle.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp