Branle-bas au RHDP, Affoussy Bamba (pro-Soro) annonce un "vent"

Affoussy Bamba au RHDP « L'imposture n'a que trop duré »

Affoussy Bamba au RHDP « L'imposture n'a que trop duré »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 mars 2020 à 10:27 | mis à jour le 20 mars 2020 à 10:43

Le RHDP est au bord de l'implosion après la désignation d'Amadou Gon Coulibaly en tant que candidat du parti au pouvoir à la présidentielle de 2020. Pour Affoussy Bamba, les calculs politiques du camp présidentiel pourraient tomber à l'eau.

Affoussy Bamba au RHDP: « L'imposture n'a que trop duré »

Le divorce est totalement consommé entre le camp d'Alassane Ouattara et celui de Guillaume Soro. Les alliés d'hier se sont en effet mués en farouches adversaires à l'orée de l'élection présidentielle de 2020. Aussi, ce qui se passe dans un camp est bien entendu surveillé de près par l'autre.

C'est dans cette logique que Guillaume Soro avait apporté une réplique au discours devant le Congrès d'Alassane Ouattara, début mars. Pour la démission du Ministre des Affaires étrangères, Amon Tanoh Marcel, ami de longue date et proche collaborateur du Président Ouattara, l'ancien Président de l'Assemblée nationale entend publier une lettre ouverte pour donner sa position sur la question.

Sa collaboratrice Affoussy Bamba n'a pour sa part pas attendu longtemps pour déclarer : « Le vent a une direction qu'aucun génie politique ne saurait dérouter. » Poursuivant, Affoussiata Bamba - Lamine fait cette prédiction : « L’imposture n’a que trop duré, la supercherie tire allègrement à sa fin, et il n'y a que les bornés qui ne le sentent pas. Avec le GPS, une Côte d'Ivoire réconciliée et prospère est possible ! »


A sept mois de l'élection présidentielle de 2020, les états-majors des potentiels candidats sont à pied d'œuvre pour se donner une position privilégiée. En attendant, le Président Alassane Ouattara vient de promulguer la Constitution modifiée par voie parlementaire et entend adopter le Code électoral par ordonnance.