Titrologie: Revue de la presse ivoirienne du mardi 19 mai 2020

Titrologie: Revue de la presse ivoirienne du mardi 19 mai 2020
Par Mael Espoir
Publié le 19 mai 2020 à 08:44 | mis à jour le 19 mai 2020 à 08:44

La revue de presse ou titrologie de ce mardi 19 mai 2020 est légèrement dominée par le décès du guide suprême de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire, le Cheick Aïma Boikary Fofana, et par l'épidémie à Coronavirus qui sévit dans le monde.

Le décès du Cheick Boikary Fofana et le Coronavirus au coeur de la titrologie de ce mardi

Plusieurs quotidiens ivoiriens sont revenus sur le décès du Cheick Boikary Fofana, guide de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire, survenu dimanche 17 mai. Ainsi donc, L'Expression pointe à sa Une: ''Décès du guide de la communauté musulmane, la Côte d'Ivoire pleure Boikary Fofana''.

Le Mandat mentionne à sa première page: ''Décédé dimanche dernier, des révélations sur la dernière médiation de Boikary Fofana. Le Gazette affiche à sa Une: ''La communauté musulmane en deuil, ce qui a tué Le Cheick Boikary Fofana''.

L'Inter indique à sa première page: ''24h après le décès du Cheick Boikary Fofana, une centaine d'Imams en conclave pendant 3 heures hier, ce qui a été décidé pour les obsèques''.

L'épidémie de Coronavirus occupe également une place assez importante dans la titrologie de ce mardi. ''Pandémie du Coronavirus, voici la liste des personnes à risque de forme grave du Covid-19, comment limiter la diffusion du virus'', peut-on lire à la Une de Le Sursaut.

Notre Voie barre à sa Une: ''Traitement du Coronavirus, pourquoi les médicaments traditionnels suscitent des inquiétudes''.

Soir Info indique à sa page d'ouverture: ''Coronavirus en Côte d'Ivoire, reprise des cours à l'intérieur du pays, de graves révélations sur des chefs d’établissements scolaires''.

Le Temps, quant à lui, affiche à sa page d'accueil: ''Exclusif/ Ghana, Togo et Benin, le drame des réfugiés ivoiriens sous le Covid-19''.

D'autres thèmes d'ordre politique sont également abordés ce jour. ''Nouveau Leadership dans les montagnes, Flindé peut-il effacer les traces de Mabri?'', s’interroge Le Rassemblement.

L'Essor Ivoirien barre à sa Une: ''Trempé dans une affaire de plus 1.28 milliards FCFA, Mabri Toikeusse risque la prison ou la saisie de ses biens''.


Générations Nouvelles indique à sa page d'ouverture: ''Modification du code électoral, pourquoi le projet de Ouattara est suspect''.

Même son de cloche pour le Nouveau Réveil qui affiche à sa Une: ''CEI, code électoral: Ouattara et ses ordonnances sont forclos''.

Le Quotidien d'Abidjan propose un ''document explosif'' qui révèle ''Tout sur les affaires sales de la République".