People: Mike Le Bosso casse de nouveaux "papos" sur Eudoxie Yao

People: Mike Le Bosso casse de nouveaux
Par Mael Espoir
Publié le 25 juin 2020 à 09:30 | mis à jour le 25 juin 2020 à 09:30

Invitée mardi à l'émission Peopl'Emik de La 3, la star ivoirienne des réseaux sociaux, Eudoxie Yao, est revenue sur sa discorde avec le promoteur de spectacles et producteur ivoirien vivant en France, Mike Le Bosso.

Mike Le Bosso: ‘’Eudoxie Yao n’avait que 58 mille FCFA sur son compte bancaire...''

‘’C’est quelqu’un que je n’arrive pas à comprendre. Il devait me faire partir en Europe pour ma tournée européenne. C'était prévu que j’aille en classe affaire, j’ai donné mes conditions qu’il a acceptées. A la veille du départ, je n’avais toujours pas mon billet d’avion. Il m’a appelée pour me demander d'acheter moi-même le billet. Arrivée en France, il allait me rembourser … Mais une fois en France, quand j’ai commencé mes prestations, il ne donnait pas aussi l’argent de mes prestations. C’est ainsi que mon manager Papi Pawa m’a demandé de mettre fin à mes prestations … Et puis, quand je suis arrivée, il y avait toujours des disputes. Aussi il m’a envoyée chez un de ses amis, Koné Ibrahim, et c’est là-bas, il y a eu les problèmes …‘’, a expliqué la bimbo ivoirienne.

Puis de rebondir sur les nombreuses piques que lui envoie régulièrement Mike Le Bosso. ‘’Il fait croire aux gens ce qu’il n’est pas. Sans vouloir le dénigrer, c’est quelqu’un qui souffre. Paraît-il qu’il n’a pas un toit. Il dort dans sa voiture … C’est pourquoi, quand il parle, je ne veux pas lui répondre parce que j’ai l'impression que ça ne va pas chez lui‘’, a ajouté Eudoxie Yao.

Une sortie que Mike Le Bosso n'a pas voulu laisser passer sous silence. Il est très rapidement monté au créneau pour apporter des précisions aux propos d’Eudoxie Yao. Dans une vidéo publiée sur Facebook, l'homme a présenté la maison dans laquelle il vit à Rouen en France.

‘’Les gens sont méchants. Tu les aides et en retour, ils te calomnient. Ton billet d’avion, je t’ai remboursé… Moi, je vis bien ici. C’est chez moi. Je vis seul. Je loue cette maison par mois parce que je travaille. Moi, je ne me prostitue pas …‘’, a-t-il lancé, avant de faire des révélations sur la fameuse tournée européenne d’Eudoxie Yao.

‘’Quand tu dois venir en France, il y a un certain nombre de papiers que tu dois fournir à l’Ambassade. Le promoteur envoie ces documents et toi l’artiste, tu viens avec ton attestation de travail, ton autorisation du ministère de la culture et ton relevé de compte bancaire. Et sur ce relevé, il y a le montant du compte bancaire; ce que le Blanc appelle le montant de ton avoir bancaire (…) Tu m’as appelé. Tu m’as dit quoi? « Le père, aide moi. Je n’ai pas d'argent ». Sur ton compte, il n'y avait que 58 mille FCFA. Ton mensonge que tu fais là, tu n’as rien… Mike Zouglou Makers qui me représentait à Abidjan, est temoin… Je me suis porté garant; j’ai fourni les documents de ma banque. Quand ils ont vu qu’il y a de l’argent sur le compte de Bosso Production, c’est là qu’ils t’ont donné un Visa de 45 jours‘’, a révélé Mike Le Bosso.


Avant d’ajouter: ‘’Sache que moi, je ne suis pas dans un film comme vous qui êtes les acteurs du mensonge. Moi, je suis dans une réalité. J’ai ma structure de production et d’édition musicale en France, en mon nom. Je suis affilié à tous les organismes. Avant, Bosso production était une association mais depuis 2014, c’est une société qui a tous ses statuts‘’, a-t-il ajouté.




Articles les plus lus