Titrologie: Revue de la presse ivoirienne du mardi 14 juillet 2020

La démission de Duncan au coeur de la Titrologie de ce mardi
Par Mael Espoir
Publié le 14 juillet 2020 à 08:37 | mis à jour le 14 juillet 2020 à 08:37

La titrologie ou la revue de presse de ce mardi 14 juillet 2020 est largement dominée par la démission du Vice-Président, Daniel Kablan Duncan.

La démission de Duncan au coeur de la Titrologie de ce mardi

Le vice-président de la Côte d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission lundi. Plusieurs journaux ont donc décortiqué cette situation. C'est le cas de Le Nouveau Reveil qui pointe à sa Une: ''Côte d'Ivoire : sans vice-président, sans Premier ministre depuis hier: un vide constitutionnel dangereux jusqu'à quand ?''.

Le Mandat indique à sa première page: ''Démission du vice président, comment Duncan a quitté le palais hier''. Le Nouveau Courrier pointe à sa Une: ''Situation socio politique tendue, les dessous de la démission de Duncan, ses derniers échanges avec Ouattara''.

LG Infos mentionne à sa page d'ouverture: ''Vice-Président de la République, Duncan est parti du restaurant Rhdp''. ''Démission du Vice-Président de la République hier, Kablan Duncan parle'', affiche Générations Nouvelles.

L'Inter affiche à sa page d'ouverture: ''Crise au sommet de l'État à 3 mois de la présidentielle, Duncan-Ouattara, la fin''. Dernière Heure Monde révèle ''ce qui a gâté entre Ouattara et Duncan'' alors que Le Matin barre à sa Une: ''Présidentielle du 31 octobre, Rhdp: pourquoi Duncan ne pouvait pas être le candidat de la victoire".

Décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly revient régulièrement dans la titrologie de ce mardi: ''Décès du Premier ministre: Amadou Gon Coulibaly à jamais dans la mémoire des Ivoiriens'', affiche L'Essor Ivoirien.


Le Patriote, lui, mentionne à sa page d'ouverture: ''AGC: trois ans à la tête de la Primature, il a marqué son temps''. Même son de cloche pour Le Rassemblement qui affiche à sa première page: ''Mort et obsèques du PM Gon, hommages et révélations continuent de pleuvoir''.