Titrologie 14 août 2020: "Manifestations éclatées contre le 3è mandat"

Titrologie 14 août 2020:
Par Mael Espoir
Publié le 14 août 2020 à 09:08 | mis à jour le 14 août 2020 à 09:08

La titrologie ou la revue de presse de ce vendredi 14 août est largement dominée par les manifestations, jeudi, contre la candidature du président Alassane Ouattara à la Présidentielle 2020.

Les manifestations anti Ouattara du jeudi au coeur de la titrologie de ce vendredi

La plupart des journaux ont tout simplement fait le constat des manifestations éclatées du jeudi. C'est le cas de L'Inter et Soir Info qui mentionnent respectivement à leurs pages d'ouverture:

''Manifestations dans les rues, hier : Côte d'Ivoire, on joue encore avec le feu'' et ''Manifestation de colère hier en Côte d'Ivoire: Le drame! 1 mort, un commissariat pillé et sacagé; un commisaire tabassé à sang''.

Cependant force est de constater dans la titrologie de ce vendredi, que certains journaux proches de l'opposition, ont pris position pour les manifestants. C'est le cas de Le Temps qui mentionne à sa Une: ''Manifestations éclatées contre le 3e mandat, toute la Cote d'Ivoire dit non à Ouattara''.

''Elan national contre un 3e mandat illégal, le peuple se dresse contre Ouattara'', indique Le Nouveau Reveil quand Générations Nouvelles pointe à sa Une: ''Violation de la Constitution pour un 3e mandat, président Ouattara, votre candidature fait déjà des morts''.

Pour sa part, le Quotidien d'Abidjan affiche à sa page d'ouverture: ''Marche des démocrates, comment le pays a été paralysé hier''. Même son de cloche pour Notre Voie qui affiche à sa Une: ''Manifestation contre un 3e mandat, le pouvoir Rhdp dans la tourmente''.

D'autres journaux proches du RHDP, ont pointé du doigt l’opposition comme étant directement responsable des manifestations violentes de ce jeudi. ''Après les manifestations violentes de l'opposition hier, Adama Bictogo catégorique : la responsabilité de Bédié est engagée... pareil pour Mme Gbagbo'', affiche Le Matin.

L'Expression indique à sa première page: ''Manifestations éclatées, l'opposition échoue et jette ses miliciens dans les rues''. Le Rassemblement indique à sa page d'accueil ''Insurrection, vols, sacages; morts... l'opposition crée la chienlit pour fuir les urnes''.


Le Patriote, pour sa part, ignore complètement les maniestations du jeudi et barre à sa page d'accueil: "Le Samedi 22 août au stade Félix Houphouët-Boigny, le peuple ivoirien investit Alassane Ouattara''.




Articles les plus lus