Son dossier rejeté, Mamadou Koulibaly coince le Conseil constitutionnel

Mamadou Koulibaly, candidat de Lider. Sa candidature à la présidentielle rejetée
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 17 septembre 2020 à 12:57 | mis à jour le 17 septembre 2020 à 13:56

Mamadou Koulibaly avait été sommé par le Conseil constitutionnel de trouver de nouveaux parrainages en remplacement des 8586 invalidés. Mais les efforts du candidat de Lider à recueillir de nouvelles signatures de citoyens ivoiriens n'auront pas suffi à valider son dossier.

Mamadou Koulibaly, voici ses nouveaux parrains mis en "déroute"

Candidat à l'élection présidentielle de 2020, Mamadou Koulibaly avait mis un pont d'honneur à constituer le dossier qu'il a finalement déposé à la Commission électorale indépendante (CEI). Mais à son grand étonnement, le candidat de Lider s'est vu notifier par le Conseil constitutionnel de l'invalidation de certains de ses parrainages. N'empêche qu'au terme des 48 heures qui lui étaient imparties, l'ancien Président de l'Assemblée nationale a pu transmettre de nouvelles signatures au Greffe de l'institution judiciaire dirigée par le Magistrat hors hiérarchie Mamadou Koné, ainsi que l'atteste le récépissé ci-dessous. Mais en fin de compte, « les 9182 fiches de parrainage en remplacement des parrainages invalidés » n'auront pas sauvé celui qui rêvait pourtant de succéder à Alassane Ouattara à la Magistrature suprême. Et pourtant, la preuve qu'il a bel et bien remplacé les doublons en question, est là.





Articles les plus lus