Prostitution dans le Couper-décaler: Vitale répond à Claire Bahi

Par Mael Espoir | Publié le 30 novembre 2020 à 10:43 | mis à jour le 30 novembre 2020 à 10:43

Dans une interview vidéo accordée à Afrique-sur7.fr, la chanteuse Couper-décaler, Vitale, s'est prononcée sur le dernier témoignage de Claire Bahi qui avait suscité une vive polémique sur la toile.

Vitale à propos de Claire Bahi: ''Elle seule sait pourquoi elle a dit cela''

Dans une vidéo publiée récemment sur les réseaux sociaux, l'ex Première dame du Couper-décaler, aujourd'hui chantre de l'Éternel, Claire Bahi, a fait un témoignage assez troublant sur son ancienne vie d’artiste. Un témoignage qui accablait directement ses anciennes collègues du mouvement. ‘’Le monde dans lequel je suis quitté, était un monde virtuel… La plupart de ce qu’on vivait était inventé pour plaire… Le Seigneur m’a libérée de cette prison qui fait que je ne suis plus obligée de mentir‘’, avait-elle indiqué.

Et de poursuivre: "La plupart des grosses voitures que je roulais, c’est des voitures qui coûtent facilement 40 à 50 millions de Fcfa … Regardez ce qu’on gagne dans nos cachets du côté d’Abidjan. Pour quelqu’un qui touche 300 à 500 mille Fcfa par cachet, comment fais-tu pour avoir une voiture de 60 millions de Fcfa et subvenir à tes autres besoins? C’était une sorte de prostitution. On est passé par beaucoup de choses; on a cherché mari des gens…Aujourd’hui, si je viens dénoncer tout ça, ce n’est pas pour blâmer ceux qui sont là-bas. Au contraire, c’est pour les encourager à accepter le Seigneur‘’, a-t-elle confessé.

Dans une interview accordée à Afrique-sur7.fr, la virevoltante chanteuse Couper-décaler, Bomisso Nadège alias Vitale est revenue sur ces propos de Claire Bahi. ''Elle seule sait pourquoi elle a dit cela mais ça ne veut pas dire que moi, je fais ce qu'elle a dit. Elle, c'est elle et moi, c'est moi'', a-t-elle indiqué. De plus, la meilleure chanteuse Couper-décaler de l'année 2020, a fait savoir que la perversité et toute autre forme de prostitution existent dans tous les secteurs d'activité, et pas seulement dans le Couper-décaler.

''Parlant de perversité... je ne sais pas pourquoi c'est au Couper-décaler seulement qu'on attribue cela. Je suis désolé mais cela existe dans tous les domaines d'activité. C'est la vie qui est comme ça. La perversité, ce n'est pas que dans le Couper-décaler'', a ajouté Vitale.