Incarcéré depuis un an : Voici les dernières nouvelles d' Alain Lobognon

Incarcéré depuis un an : Voici les dernières nouvelles d' Alain Lobognon
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 janvier 2021 à 10:29 | mis à jour le 08 janvier 2021 à 10:47

Le député Alain Lobognon, proche de Guillaume Kigbafori Soro, le fondateur de Générations et peuples solidaires (GPS), est détenu par le régime d'Alassane Ouattara depuis le 23 décembre 2019. L'ancien ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs croupit actuellement à la prison d'Agboville et ne se porterait pas mieux, selon l'un de ses proches.

Alain Lobognon de retour en prison après un séjour à l'hôpital

Détenu depuis le 23 décembre 2019, Alain Lobognon avait été transféré fin 2020 à l'Institut de cardiologie d'Abidjan, comme l'avaient confié certains cyberactivistes proches de Guillaume Kigbafori Soro.

"Alain Lobognon ne va pas bien. Le député de Fresco qui croupit à la prison d'Agboville depuis le 10 mars 2020 a été transféré à l'Institut de cardiologie d'Abidjan", avaient-ils alerté sur les réseaux sociaux.

La Guêpe, une cyberactiviste pro-Soro bien connue des internautes, s'était interrogée en ces termes: "Alain Lobognon enlevé de sa cellule se retrouve interné dans un hôpital. Qu’est-ce qui s’est passé et quel est son état de santé ?"

Jean Paul Beugrefoh, partisan de l'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne et membre de MVCI (Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles), donne des nouvelles d' Alain Lobognon, à travers une publication sur son compte Twitter. "Hospitalisé depuis le 23 décembre 2020 à l'Institut de cardiologie d'Abidjan après un malaise, le Député @Alainlobog a été renvoyé ce jeudi en détention par @AOuattara_PRCI", a-t-il écrit.


Alain Lobognon fait partie des cadres de Générations et peuples solidaires qui ont été arrêtés le 23 décembre 2019 après le retour manqué de Guillaume Soro à Abidjan. Ce jour-là, le député de Ferké a dû dérouter son avion au Ghana avant d'apprendre qu'un mandat d'arrêt a été lancé contre lui par les autorités ivoiriennes.






Articles les plus lus