L’international ivoirien, Serey Dié Geoffroy, est monté au créneau dans la soirée du lundi 11 janvier 2021 afin d’interpeller le président Alassane Ouattara sur l’augmentation des prix de certaines denrées alimentaires, plus précisément de l’huile.

Serey Dié au président Ouattara: « Certains de vos enfants ne gagnent pas à manger »

Pour le champion d’Afrique 2015, l’huile est l’un des produits les plus utilisés par les populations défavorisées, et une telle augmentation pourrait empêcher des Ivoiriens de trouver à manger. A cet effet, le joueur a exhorté le président Alassane Ouattara à empêcher cette flambée des prix à laquelle l’on assiste présentement en Côte d’Ivoire.

 »Quelqu’un se lève, il augmente le prix du pain, de l’huile, de l’oignon, mais c’est quoi le problème. Mon président, tes enfants pleurent hein, ils ont augmenté huile (…) Président, quand nous, on veut faire des dons dans les orphelinats, on achète du riz et de l’huile parce que ça constitue un repas… Le pays est difficile. Quand on augmente le prix de l’huile comme ça, la tantie qui vend ses galettes pour pouvoir scolariser son enfant, elle fait comment (…) Vous êtes notre papa. Ce n’est pas une histoire de Rhdp ou de Pdci… Si pour un oui ou pour un nom, celui qui se lève, il augmente les prix et puis personne ne parle, c’est blessant. Franchement, ça fait mal », a dénoncé Serey Dié.

Puis le footballeur d’ajouter:  »Je ne fais pas de la politique. Je sais que vous êtes un papa; vous n’allez pas être heureux de voir que certains de vos enfants ne gagnent pas à manger. Vraiment, essayez de voir ce côté. Si le prix de l’huile augmente et que personne ne parle, demain, ils vont dire que le prix de l’oignon ou du piment a augmenté. Ça devient un peu trop ».

Serey Dié a également lancé un message aux différents syndicats des consommateurs.  »Essayez de vous revoir hein, parce qu’à chaque fois qu’on augmente les choses, on ne vous sent pas du tout. Essayez de faire le nécessaire pour ne pas que les choses augmentent », a-t-il lâché.