Tunisie - Covid 19: Les enseignants souhaitent un confinement général

Tunisie/Covid 19 : Les enseignants souhaitent un confinement général
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 janvier 2021 à 17:59 | mis à jour le 12 janvier 2021 à 18:16

Pourrait-on assister à un confinement général en Tunisie dans les prochains jours ? En tout cas, les fédérations de l'enseignement secondaire et de l'enseignement de base du pays sont favorables à cette mesure. Elles l'ont fait savoir le mardi 12 janvier 2021.

Vers un confinement général en Tunisie ?

Mardi 12 janvier 2021, les fédérations de l'enseignement secondaire et de l'enseignement de base ont livré une déclaration à travers laquelle elles appellent les autorités de la Tunisie à opter pour le confinement général. Pour ces organisations, cette mesure permettra de briser le cercle de contamination communautaire et protéger les élèves contre la covid-19, précise le site Mosaique FM. Pour elles, le gouvernement tunisien ne devrait pas hésiter à prendre "toutes les mesures économiques et sociales nécessaires pour atténuer l'impact de la maladie à coronavirus dans le pays. Et pour cause, le nombre d'élèves testés positifs à la covid-19 ne cesse de croitre.

Selon notre source, Lasaad Yaacoubi, le secrétaire général de la fédération générale de l'enseignement secondaire, les syndicats exerceront la pression sur les dirigeants tunisiens au cas où ceux-ci ne prendraient pas rapidement de décisions, car pour lui il y a urgence. Il a aussi noté que "la suspension des cours et le respect du protocole sanitaire dans le milieu scolaire font partie des prérogatives du gouvernement, qui doit, selon lui, assumer ses responsabilités et sauver la vie des citoyens".


Le dernier bilan établi montre qu'à la date du mardi 12 janvier 2021, la Tunisie enregistre 162 350 cas de covid-19 confirmés sur un total de 683 912 tests avec 119 446 cas guéris. Le nombre de décès est estimé à 5 284. Le quotidien Le Temps déclare que "l'ombre d'un reconfinement général plane sur la Tunisie, à l'heure où l'inquiétude monte dans les rangs des Tunisiennes et Tunisiens quant à la détérioration sans précédent de la situation pandémique".






Articles les plus lus