Un médecin convoqué à la gendarmerie pour avoir attaqué une église

Un médecin convoqué à la gendarmerie pour avoir attaqué une église
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 février 2021 à 13:20 | mis à jour le 08 février 2021 à 13:20

L'affaire est actuellement aux mains de la gendarmerie nationale. Le dimanche 7 février 2021 à Yopougon, un médecin en colère s'est en pris à l'église Mission internationale de bonnes nouvelles (MIBN). Comment en est-on arrivé à cette situation ?

Un médecin casse la vitre d'une église, la gendarmerie intervient

La scène se déroule le dimanche 7 février 2021. Ce jour-là, les fidèles chrétiens de la Mission internationale de bonnes nouvelles (MIBN) sont en plein culte. Malheureusement, alors qu'ils sont en communion avec leur Créateur, le temple subit une coupure d'électricité. Selon Allo Police qui rapporte les faits, la chaleur commence à se faire sentir dans la salle étant donné que le climatiseur est à l'arrêt.

Pour fuir la chaleur, l'assemblée décide d'ouvrir les portes de la salle afin de l'aérer. Les voix des fidèles, plongés dans la prière, ne sont pas du gout d'un médecin habitant en face de l'église. Il est très gêné par les prières et décide d’instaurer le calme. Notre source indique que le praticien se saisit d'une pierre et brise une vitre de l'église. Il était environ 8h45.

Le bruit attire soudainement l'attention des fidèles tirés de leur prière par le bruit. Les responsables du temple de prière saisissent la gendarmerie qui se déporte sur les lieux pour un constat d'usage. Interrogé par les gendarmes sur la raison de son acte, le médecin soutient que les prières des chrétiens de la Mission internationale de bonnes nouvelles l'indisposent.

Fort heureusement, personne n'a été blessé par la pierre ni par les débris de verre. Mais le médecin devra répondre de son geste devant la brigade de la gendarmerie de Yopougon Toits Rouges, nous confie Allo Police. À moins que les pensionnaires de la Mission internationale de bonnes nouvelles de Yopougon décident de ne pas porter plainte et pardonnent au médecin.







Articles les plus lus