Cinéma : Clint Eastwood se reconvertit dans la drogue dans La Mule

Clint Eastwood a troqué ses habits de brave homme pour ceux de mule
Par Parfait Dagri
Publié le 19 avril 2019 à 18:23 | mis à jour le 19 avril 2019 à 18:27

Le légendaire (oui on peut le dire) Clint Eastwood est de retour, et il emmène avec lui une horde d’acteurs aussi charismatiques les uns que les autres pour « La Mule ».

Clint Eastwood est une mule

Basée sur une histoire vraie, « La mule » raconte l’histoire de Earl Stone (Clint Eastwood), un octogénaire qui au soir de sa vie, flirte avec la misère. Complètement fauché, il se reconvertit en chauffeur pour des employeurs qui, en réalité, l’utilisent pour passer de la drogue pour un cartel, faisant de lui une mule.

Si le personnage joué par Clint Eastwood veut corriger les nombreuses erreurs du passé qui le hantent, ses employeurs eux, semblent de plus en plus interessés par les performances de l’homme, qui parvient à passer des quantités de plus en plus importantes de drogue.

De l’autre côté, ces mêmes prouesses intriguent la DEA (unité de police anti-drogue) qui entend bien lui mettre le grappin dessus et avec lui, tous ses employeurs. Sauf que le profil de grand-père avenant et inoffensif les empêche de l’identifier comme la mule qu’il est. En tout cas, pendant un long moment.

Une vraie tête de mule

Inspiré d’un véritable fait divers mexico-américain retraçant l’histoire de Leo Shapr, ancien vétéran de la seconde guerre mondiale, le film à 50 millions de dollars tient ses promesses bien que plusieurs détails de l’histoire originale comme les lieux et les noms pour des raisons apparentes de confidentialité aient été changés. Alison Eastwood ( fille du réalisateur et de l’acteur principal), Laurence Fishburne, Bradley Cooper, Andy Garcia, Michael Pena entre autres, partagent l’affiche de ce film fort émouvant.

Invite à l’instrospection, leçon de vie, retour sur le parcours d’un personnage énigmatique de l’histoire des cartels mexicains, le nouveau bébé du dinosaure d’Hollywood est à voir et à revoir, en famille, entre amis, ou encore seul. Nous vous recommandons la dernière option.



Articles les plus lus