Côte d'Ivoire : JPAS 2019 : Amaria Doudou (promotrice) : « Notre but est de réunir tous les acteurs de la Prévoyance sociale »

Mme Doudou, micro en main, est la promotrice du Jpas 2019

Promotrice des Journées de la Prévoyance et de l’action sociale (JPAS), Amaria Doudou, directrice générale de Régie Interactive explique dans cet entretien les objectifs de ces rencontres qui auront lieu les 23 et 24 mai prochain à Abidjan.

Amaria Doudou (Promotrice), donne les objectifs du JPAS 2019

Vous organisez en mai prochain des journées dédiées à la Prévoyance et aux Actions sociales. Quel est le but d’une telle rencontre ?

Les Journées de la Prévoyance et des Actions Sociales ont pour objectif prioritaire, de réunir tous les acteurs du secteur de la prévoyance sociale afin d’échanger et sensibiliser les personnes et les entreprises, sur les risques auxquels elles sont exposées, dans le cadre de leurs activités et la législation protectrice mise en place. Ce sont des journées qui touchent toutes les couches sociales, entendons par là, les travailleurs du secteur libéral, les fonctionnaires, salariés, les étudiants… Il est vrai que l’Etat a mis en place un large système de prévoyance sociale basé sur des piliers qui sont gérés par les institutions de prévoyance sociale, les mutuelles sociales et les sociétés d’assurance privée dans la perspective d’améliorer les conditions de vie de la population. Cependant, en dépit des efforts du Gouvernement et des moyens déployés par l’ensemble des acteurs de la prévoyance sociale pour communiquer sur leurs offres de service, bon nombre de citoyens, ignorent l’existence de la législation protectrice. Dans le cadre professionnel, certains employeurs refusent même de déclarer leurs salariés auprès de l’institution de prévoyance sociale. Et les JPAS vont sensibiliser les employeurs sur leurs devoirs et obligations.

De façon pratique, comment se dérouleront ces journées et quel public est attendu à ces rencontres ?

Outre la ceremonie officielle d’ouverture, les travaux se dérouleront en plénière sous forme d’exposés, présentés par les experts, suivis d’échanges avec les participants. Nous aurons une cérémonie d’ouverture avec des invités majeurs dont le Ministère de l’emploi et de la protection sociale, parrain des JPAS, nous aurons des ONG, des institutions, des assurances, des associations, qui accompagnent ces journées. A côté de cela, nous menerons une activité sociale avec un impact direct sur une population cible. Vu que le site ne peut abriter les consultations et les dépistages, un autre site sera ouvert.

Les questions liées à la prévoyance sont souvent perçues comme dédiées aux personnes d’un certain niveau social. Les JPAS ont-elles un volet dédié aux personnes non-salariées ?

Les JPAS touchent toutes les couches sociales et les personnes non-salariées peuvent s’informer sur les risques auxquelles elles sont aussi confrontées et comment éviter ces risques. Et même quand adviendraient des risques, grâce aux informations recueillies pendant ces journées, elles éviteront le pire. Comme le dit l’adage, « Mieux vaut prévenir que guérir ». Il ne faudrait pas attendre que le problème surgisse avant de chercher la solution, mais au contraire il faut avoir une culture de prévention, il faut anticiper.

Quelles actions entendez-vous mener après ces journées ?

Après le déroulé des journées, les conclusions des travaux feront l’objet d’un rapport qui sera transmis au Gouvernement par l’intermédiaire du parrain, le Ministre de l’emploi et de la protection sociale, ainsi qu’à tous les acteurs de la prévoyance sociale en Côte d’Ivoire. Nous continuerons à informer à travers des petites vidéos d’experts sur notre site internet et sur les pages des réseaux sociaux. Enfin nous lancerons un magazine sur la prévoyance et les actions sociales.

Ne craignez-vous pas d’organiser un forum de « trop » ?

Il importe d’indiquer qu’il existe bien des journées qui sont des moments privilégiés d’échanges d’expériences, de partage et d’amélioration des connaissances pour une meilleure gestion des risques professionnels notamment en matière d’accident de travail et maladie professionnelle etc...La particularité des Journées de la Prévoyance et des Actions Sociales (JPAS), est de donner l’opportunité d’aborder la prévention de tous les risques auxquels sont exposés les personnes, notamment quand elles vont travailler, sont malades ou quand elles décèdent. Toutes les couches sociales rencontrent, on le dirait, plus facilement, les experts du domaine afin de discuter des sujets qui leur sont pertinents. Déjà, sur les réseaux sociaux avec la page notre Facebook et notre site internet , nous recevons chaque jour des personnes qui posent leurs problèmes et qui sont en quête de solution… Et pendant ces journées, c’est la libre expression avec les experts. C’est ce qui diffère les JPAS des autres forums. Pour dire que ce n’est pas un forum de trop.

Avec Sercom JPAS