Côte d'Ivoire: Le gouvernement se réunit pour examiner le programme d'actions prioritaires 2019

2019-2020, années d' actions prioritaires en Côte d'Ivoire

Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan a présidé lundi à Abidjan, la cérémonie d'ouverture d'un séminaire gouvernemental portant sur le programme d'actions prioritaires (PAP) 2019.

Alassane Ouattara définit 2019 et 2020 comme années d' actions prioritaires

Le gouvernement ivoirien est actuellement réunit au palais présidentiel au Plateau. Ce séminaire permettra de faire adopter le plan d'actions prioritaires 2019 de chaque département ministériel.

Dans son discours d'ouverture, M. Duncan a indiqué que "les enjeux de ce séminaire sont importants pour l'avenir" de la Côte d'Ivoire, et a invité "l'équipe gouvernementale et chacun des ministres (à) faire preuve d'ingéniosité, d'imagination et d'innovation dans la mise en œuvre des actions qui seront validées aujourd'hui par le président de la République".

"Les enjeux de l'action gouvernementale pour cette année 2019 ont été clairement définis par le président de la République qui a déclaré 2019 et 2020 comme année du social. Il s'agit de renforcer les efforts non seulement pour consolider les bases d'une forte croissance, mais aussi, de mettre surtout un accent particulier sur la dimension sociale de l'action gouvernementale", a réaffirmé le Vice-président ivoirien.

Le programme social du gouvernement, d’un coût global de 727,5 milliards de francs CFA, devrait permettre de parvenir à une croissance économique qui génère un bien-être social des populations avec un service public accessible, efficace et de qualité.

Il se décline en 156 actions prioritaires comprenant 12 projets phares à impact large et rapide. Il s’agit notamment du renforcement du programme de gratuité ciblée, de l’opérationnalisation progressive de la Couverture Maladie Universelle, de l’intensification et de l’élargissement de la couverture des bénéficiaires du programme de filets sociaux productifs, du développement d’activités d’autonomisation en faveur des jeunes et des femmes, de la baisse du tarif social de l’électricité, du renforcement du programme d’accès à l’eau potable en milieu rural et de l’accélération du programme des logements sociaux.

Le Prémier ministre, chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly à quant à lui invité "chacun en ce qui le concerne et collectivement" à répondre "de façon diligente aux attentes pressantes et légitimes de nos populations".

"Ce séminaire répond à un besoin de renforcement de l'action publique pour permettre in fine, la mise en œuvre efficace et un meilleur suivi de l'action gouvernementale. Un autre enjeu de l'action gouvernementale en 2019 sera le maintien de la rigueur dans la gestion des finances publiques", a-t-il poursuivi dans son intervention.