Titrologie ou revue de la presse ivoirienne du mercredi 21 août 2019

Titrologie ou revue de la  presse ivoirienne du mercredi 21 août 2019
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 21 août 2019 à 08:12 | mis à jour le 21 août 2019 à 08:19

Titrologie. Les journaux ivoiriens de ce mercredi 21 août 2019, traitent principalement de l’interview de l’ex ministre Anaky Kobena accordée au Nouveau réveil et de la sortie du Tchadien Moussa Faki, président de la commission de l’Union africaine à propos de la nouvelle loi ivoirienne portant recomposition de la commission électorale indépendante.

Titrologie : Anaky Kobena et la reforme de la CEI à la une des journaux ivoiriens

« Le bilan de Ouattara est catastrophique ! », affiche en première page le quotidien le Temps, citant ainsi l’ancien ministre Anaky Kobena qui était l’invité mardi du ‘’Fauteuil blanc du Nouveau réveil. Le journal rapporte que le président du Mouvement des Forces d’avenir a invité les Ivoiriens à ne point avoir peur. Estimant qu’étant « une cause nationale », les Ivoiriens se doivent « de sauver la Côte d’Ivoire ».

Sur le même sujet, rapporte Lg Info « Si le PDCI et le FPI décident, il y aura solution ». « Ce sera la catastrophe si nous baissons les bras », rapporte également le confrère des propos de l’ancien cadre du RHDP. « Nous allons peut-être vers l’irréversible », retient pour sa part Soir Info des propos d’Anaky. « Anaky Kobena analyse et déshabille totalement Ouattara », estime pour sa part le Nouveau Reveil qui accueillait l’homme dans ses locaux.

« Ouattara est dans un aveuglement total », peut-on lire dans Générations Nouvelles. Sur la reforme de la Commission électorale indépendante, écrit le Rassemblement, « Après les félicitations de l’UA, l’opposition dans l’agonie ». « Bédié et sa plateforme perdent un important combat », dira de son côté le Jour plus, qui en conclut que le président du PDCI est un « homme dépassé par les évènements ».

« Que tout le monde respecte la décision de l’Union Africaine », invite Dah Sansan dans le Patriote. Rien n'est encore fini, croit savoir le Nouveau réveil qui informe à sa manchette que « La Cour africaine des droits de l’homme statuera sur la reforme en septembre», malgré la sortie du président de la commission de l’UA.

« Le président de la commission de l’UA attise le feu », estime pour sa part le Temps qui dénonce la prise de position de Moussa Faki Mahamat en faveur du président Ouattara. De son côté, Lg info tente de démontrer que les propos du diplomate Tchadien, « n’engage que lui ».

Les obsèques de la méga star du coupé-décalé, Arafat DJ, et les élections au Bureau ivoirien des droits d’auteur (BURIDA) ont également intéressé les journaux ivoiriens.



Articles les plus lus