Arafat Dj-Hamed Bakayoko: Toute la vérité sur ce qui les liait

Hamed Bakayoko était un père pour Arafat
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 août 2019 à 07:40 | mis à jour le 19 août 2020 à 20:25

Arafat DJ, décédé le lundi 12 août 2019 dans un accident de moto, était très proche d' Hamed Bakayoko. Le ministre d'Etat, ministre de la Défense n'hésitait pas à le présenter comme son "fils". Entre le Yorobo et Hambak, c'est une longue histoire...

Arafat DJ-Hambak, le père et le fils

De son vivant, Houon Ange Didier, Arafat DJ, n'a pas vraiment flirté avec la classe politique ivoirienne, préférant la chaleur que lui communiquaient les "Chinois", ses fans. Même si en 2007, le président Henri Konan Bédié lui a accordé une audience, à la faveur du Festival international de la culture et des arts de Daoukro (FICAD), Arafat restait bien loin des hommes politiques. Pourtant, parmi ceux-ci l'un d'eux finira par devenir son "père".

Il s'agit d' Hamed Bakayoko. Dans sa parution du 25 au 31 août 2019, Jeune Afrique livre des secrets sur la relation entre le ministre et Yorobo. Selon notre source, tout commence en 2004. Arafat était en attraction dans une boite de nuit à l'occasion de l'anniversaire d'une personnalité. À l'époque, Hamed Bakayoko occupait le poste de ministre des Nouvelles technologies de l'information et de la Communication.

"Il m'a raconté son histoire, j'ai appris à le connaitre. J'avais beaucoup aimé son premier album (Goudron noir, sorti un an plus tôt). Je lui ai dit qu'il avait un avenir, qu'il fallait qu'il travaille pour faire fructifier son talent et qu'il pouvait compter sur moi pour l'aider dans sa carrière", déclare Hamed Bakayoko dans les colonnes de JA.


Lorsqu'il échange avec Arafat, Hambak se revoit il y a quelques années en arrière. Au fil du temps, Hamed Bakayoko est devenu le parrain de la star du couper décaler. Le maire d' Abobo se défend contre toute accusation selon laquelle il aurait profité de la popularité d' Arafat. "Je n'ai jamais cherché à profiter de lui. C'était une amitié sincère", soutient le ministre de la Défense. Arafat voyait en cette personnalité politique un véritable père qui lui a apporté son soutien tant moral que financier.




Articles les plus lus