"Bensouda a décidé de faire perdre le temps à Gbagbo et à Blé Goudé" (COJEP)

Charles Blé Goudé, président du COJEP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 17 septembre 2019 à 12:57 | mis à jour le 17 septembre 2019 à 13:13

La décision de la procureure Fatou Bensouda de faire appel de l'acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, a fait réagir le COJEP, formation politique dirigée par l'ancien chef de la galaxie patriotique.

"Il sera difficile, voire impossible pour l'accusation de prouver ce qui n'a jamais existé", COJEP (proche de Blé Goudé)

Le COJEP de Blé Goudé, n'est nullement inquiété de la contestation de la décision d'acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, notifiée par la procureure Fatou Bensouda aux juges de la chambre d'appel de la Cour pénale internationale, lundi 16 septembre 2019. Dans la déclaration ci-dessous, le parti de l'ancien patron des jeunes patriotes, invite ses militants à rester mobilisés et engagés jusqu'à l'acquittement définitif des deux Ivoiriens. Martial Yavo, porte-parole du COJEP et auteur de cette déclaration, croit qu'il sera "difficile, voire impossible pour l'accusation de prouver ce qui n'a jamais existé".

Ci-dessous l'intégralité de la déclaration du parti de Blé Goudé

Après le dépôt du document écrit motivant la décision d'acquittement du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé par la chambre de première instance de la Cour Pénale Internationale (CPI), le procureur Fatou Bensouda vient ce lundi 16 septembre 2019, de notifier à la chambre d'appel son intention de faire appel à ladite décision.

Pour beaucoup d'acteurs et d'observateurs qui ont suivi le procès depuis 08 ans pour le Président Laurent et 05 ans et demi pour le Ministre Charles Blé Goudé, cette décision de la procureure sonne comme un acte d'acharnement.

En effet, convaincu d'avoir déjà perdu le procès, le procureur de la CPI a décidé simplement de faire perdre aussi le temps au Président Laurent Gbagbo, au Ministre Charles Blé Goudé, à la Côte d'Ivoire et à son peuple.

Malheureusement pour l'accusation, il est difficile, voire impossible, de prouver ce qui n'a jamais existé.

C'est pourquoi, le COJEP reste convaincu que ce procès aura une seule et unique issue : le retour du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé auprès du peuple de Côte d'Ivoire qui les attend depuis longtemps.

Le COJEP appelle le peuple de Côte d'Ivoire en général et ses militants en particulier à rester mobilisés et déterminés.

Car, comme l'a dit le Ministre Charles Blé Goudé, président du parti, lors du dernier congrès : "Ce que Dieu a commencé, il va terminer " .


Fait à Abidjan le 16 / 09 / 2019

Pour le COJEP

Martial YAVO

Porte parole



Facebook
Twitter
email
tel