Titrologie ou revue de presse ivoirienne du mercredi 9 octobre 2019

Titrologie ou revue de presse ivoirienne du mercredi 9 octobre 2019
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 octobre 2019 à 08:36 | mis à jour le 09 octobre 2019 à 08:43

Titrologie. Le rebondissement dans l’affaire Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale et le transfèrement de Jacques Mangoua de la prison de Bouaké à Abidjan sont les deux sujets majeurs qui dominent l’actualité socio-politique ivoirienne du mercredi 9 octobre 2019.

Titrologie: Jacques Mangoua transféré à Abidjan, Les avocats de Gbagbo se révoltent

Le dernier rebondissement survenu dans l’affaire Laurent Gbgabo et Charles Blé Goudé contre la procureure Bensouda a été largement relayé par les journaux ivoiriens dans leurs parutions du jour. « Après l’appel de Bensouda, Pourquoi Me Altit demande la libération sans condition de Laurent Gbagbo », pointe à sa Une le quotidien LG infos, proche du parti de l’ancien président ivoirien.

Le quotidien d’Abidjan, quant à lui, attire les regards sur « les raisons profondes de la requête de Me Altit ». A en croire le journal, les exigences de Me Altit ont « mélangé les plans de la CPI ». « Après l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé, les manœuvres suspectes de la CPI », interpelle Notre Voie. « Gbagbo demande sa libération totale », écrit pour sa part le quotidien indépendant l’Inter sur le même sujet. Non sans évoquer la possibilité d’une candidature de Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2020. Pour l’Expression, proche du régime RHDP, « Me Altit mélange les calculs de Gbagbo » pour 2020, en demandant aux juges de la Chambre d’appel, la libération immédiate de son client.

Outre l’affaire Laurent Gbagbo, celle de Jacques Mangoua, cadre du PDCI-RDA, condamné à 5ans de prison pour détention illégale de munitions d’armes de guerre, a également intéressé la presse ivoirienne. « Il n’y a rien de politique dans cette affaire », précise l’ancien ministre Joël N’guessan à la manchette de Le Jour Plus. « Mangoua transféré à Abidjan, hier », informe le confère proche du PDCI, Le Nouveau Réveil.


Soir info, quant à lui, livre des secrets sur les conditions du transfèrement du président du Conseil régional de la région du Gbêkê. « Mangoua Jacques sorti de Bouaké en pleine nuit et transféré. Voici comment il était », écrit le confrère. « Affaire Jacques Mangoua, les calculs de Bédié dans l’eau ? », s’interroge l’Essor. « Ce que subit le PDCI-RDA, c’est la panique du RHDP », soutient Guikahué à la Une du Nouveau Réveil.