Brésil: L'ancien président Lula libéré après un an et demi de prison

Luiz Inacio Lula Da silva, ancien  président du Brésil est sorti de prison
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 novembre 2019 à 07:00 | mis à jour le 09 novembre 2019 à 07:00

L’ex-chef d’Etat brésilien Luiz Inacio Lula Da silva est sorti de prison après plus d’un an et demi d’incarcération à la prison de Curitiba dans le sud du pays. L’ancien homme fort de la République du Brésil avait été condamné à 8 années d’emprisonnement ferme dans le cadre de l’opération anti-corruption « Lavage express »

La Justice libère l’ancien président brésilien Lula Da Silva après 1 an et demi de prison

L’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula Da Silva condamné dans l’affaire du « Lavage express », incarcéré depuis avril 2018 pour corruption est sorti de prison, vendredi 8 novembre 2019.

La Justice brésilienne a autorisé sa libération suite à un arrêt prononcé par la cour suprême. Dans son ordre de libération, indique le confrère 20 minutes, le juge a expliqué qu’il n’y avait plus aucun fondement pour l’exécution de la peine en raison de la décision de la cour suprême de mettre fin à une jurisprudence permettant l’emprisonnement dès une première condamnation en appel, même si tous les recours ne sont pas épuisés.

L’ancien chef d’Etat, faut-il le rappeler, a toujours clamé son innocence dans cette affaire qui a fait emporter plusieurs hauts dignitaires de la République du Brésil. A sa sortie de prison, l’ancien leader du Parti des travailleurs, a été accueilli par une foule en liesse qu’il n’a d’ailleurs pas manqué de saluer chaleureusement.

Il a saisi l’occasion pour réitérer sa détermination à poursuivre le combat pour l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens. « Je veux continuer à lutter pour améliorer la vie des brésiliens », a-t-il lancé dans son adresse à ses militants.


Lula Da Silva, 74 ans, devrait en principe purgé une peine d’emprisonnement de 8 ans et 10 mois. Sa libération apparaît comme un véritable soulagement pour ses nombreux partisans qui ont toujours cru en son innocence.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp