Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 2 décembre 2019

Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 2 décembre 2019
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 décembre 2019 à 07:41 | mis à jour le 02 décembre 2019 à 09:42

Lundi 2 décembre 2019, la titrologie ou revue de presse ivoirienne reste dominée par la fin de la visite d'Etat d' Alassane Ouattara dans la région du Hambol. Le président ivoirien a fait une importante annonce sur sa probable candidature en 2020.

Titrologie, Alassane Ouattara candidat en 2020 ?

Le Nouveau Réveil, donne le ton avec une interrogation à sa couverture. "Conditions de candidature pour la présidentielle de 2020, Ouattara se croit-il au-dessus de la Constitution ?", cherche à savoir le journal proche du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). Sur le même sujet, Le Jour, rappelle les propos du président ivoirien qui déclare : "Je veux que ceux de ma génération comprennent que notre temps est passé." À la Une de L'Inter, le leader du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) donne les conditions de sa candidature à la présidentielle 2020. Le confrère écrit également que Simone Gbagbo livre "ses vérités sur la détention de l'ex-président ivoirien".

Dans sa titrologie, Le Patriote, lance que Ouattara déclare que les hommes politiques de sa génération doivent "se mettre de côté". Pour L'Expression, dans le cadre de sa visite dans la région du Hambol, le chef de l'Etat est "en phase avec son peuple". Pour sa part, Aujourd'hui, revient sur le déguerpissement des habitants de Boribana. "Où sont passés les protecteurs ?", s'interroge le média. Le Quotidien d'Abidjan, accorde sa couverture à Abou Cissé, qui "dévoile une grosse crise au sommet de l'Etat". Selon ce journal de l'opposition, "Ouattara se mélange les pédales dans le Hambol". Tchétché Célestin se lâche à la Une de Le Mandat. "Le CDRP est une coquille vide", soutient-il.

À en croire Le Nouveau Courrier, Laurent Gbagbo demeure le "maitre du jeu politique" malgré son maintien en Belgique. Dans les colonnes de Le Matin, Simone Gbagbo brise le silence et déclare que la vision du Front populaire ivoirien (FPI) "n'est pas Gbagbo, mais la nouvelle Côte d'Ivoire". Le Rassemblement, nous apprend que "des pro-Gbagbo se livrent à Gon et au RHDP".


Le Temps, revient sur la collision des deux hélicoptères à Katiola. "Le responsable de la tour de contrôle aux arrêts", notent nos confrères. Soir Info, révèle que "Ouattara impose d'importantes conditions à ses ministres et aux présidents d'institutions".



Facebook
Twitter
email
Whatsapp