Erickson le zulu: Sa veuve, Elisabeth Gogué, raconte le film de sa mort

Voici comment Erickson le Zulu a déposé le micro à jamais
Par Mael Espoir
Publié le 17 février 2020 à 11:12 | mis à jour le 17 février 2020 à 11:12

Elisabeth Gogué est la femme qui a partagé les sept dernières années de la vie d'Erickson le Zulu. Dans une interview accordée à actupeople, la nouvelle veuve qui porte même une grossesse, a expliqué les circonstances de la mort de l'artiste couper décaler.

Voici comment Erickson le Zulu a déposé le micro à jamais

L'artiste Couper décaler, Erickson le Zulu, a définitivement rangé le micro dimanche 16 fevrier 2020 en France. Un décès qui plonge à nouveau le showbiz ivoirien dans un grand desarroi quelques mois seulement après la brusque disparition de Dj Arafat. Dans une interview accordée à actupeople, la femme qui a partagé les 7 dernières années de la vie de l'artiste, a expliqué les circonstances dans lesquelles le père de ses 3 enfants et de l'enfant qu'elle porte actuellement dans le ventre, est passé de vie à trépas

''Il a rendu l’âme devant nous. Il n’y a pas eu d’annonce du médecin. Nous avons su parce que sa respiration s’était arrêtée. Nous avions donc su qu’il était parti. C’est nous qui avons appelé le médecin afin qu’il constate le décès. J’ai perdu mon homme, mon âme sœur, mon confident; ça été horrible. C’est une catastrophe'', a soutenu Elisabeth Gogué.

Au sujet du mal qui a mis fin aux jours de son homme, la veuve déclare: ''Eric a eu un cancer du foie qui a été détecté en octobre. Il a eu un kyste au dos...On a vite réagi à cela parce que ça lui faisait mal. Il s’est fait opérer. Après l’opération, on a remarqué qu’il maigrissait beaucoup...Du coup, on a été voir un spécialiste. A l’hôpital, ils ont décidé de le garder pour d’autres examens. Et la douloureuse nouvelle est tombée, cancer du foie. Malheureusement, c’était un cancer avancé couplé à un cancer de la vessie. Malgré tout cela, il a été suivi dans un autre hôpital et il a continué des traitements à la maison. C’est moi qui jouais le rôle de l’infirmière de mon homme, chose tout à fait normale. J’ai fait tous les soins qu’il fallait au quotidien. J’ai vu qu’il maigrissait; il était affaibli, mais il s’est battu comme un chef. La finale a été dite ce jeudi 13 février lorsque je l’ai accompagné aux urgences parce qu’il était très mal en point. Quand ils ont fait les examens, ils m’ont dit que c’était fini pour mon homme. Je suis restée avec lui jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’il décède ce dimanche à 3h37 minutes'', a témoigné la veuve d'Erickon le Zulu.

Elisabeth Gogué a précisé que la relation entre l'artiste et la dénommée Amoin Yolande qu'il citait régulièrement dans ses chansons, n'est qu'une ancienne histoire. Elle a également affirmé que la dernière volonté d'Erickon le Zulu n'était pas d'être inhumé en Côte d'Ivoire, contrairement à certaines rumeurs qui ont circulé sur la toile.


''C’est faux. Sa volonté n’a jamais été d’être enterré en Côte d’Ivoire. Je sais, c’était quoi la dernière volonté de mon homme. Et je ne le dirai pas tout de suite parce que je ne souhaite pas que cela soit su maintenant. Vous verrez sa dernière volonté, mais ce n’était sûrement pas la Côte d’Ivoire'', a confié Elisabeth Gogué.