RHDP: Vers un congrès extraordinaire de l'UDPCI pour désigner Mabri?

Les militants RHDP du Haut-Sassandra réclament un congrès extraordinaire de l'UDPCI
Par David Yala
Publié le 14 mars 2020 à 19:43 | mis à jour le 14 mars 2020 à 19:43

Le choix du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP à la présidentielle d'octobre prochain ne fait pas l'unanimité au sein du parti.

Les militants RHDP du Haut-Sassandra réclament un congrès extraordinaire de l'UDPCI

Le RHDP arrivera-t-il à garder son unité après le retrait du président Alassane Ouattara de la course à la présidentielle? Réunis en assemblée regionale extraordinaire, le vendredi 13 mars 2020, les militants RHDP d'obédience UDPCI de la région du Haut-Sassandra issus des mouvements de soutien au Ministre Albert Mabri Toikeusse, ont dénoncé le choix "cavalier" d'Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP à l'élection présidentielle 2020.

Même s'ils disent saluer les "grandes actions" du Président Alassane Ouattara qu'ils félicitent pour sa confiance à l'endroit du Docteur Albert Mabri Toikeusse, ils s'étonnent de la façon dont l'actuel chef du gouvernement a été désigné candidat du RHDP.

"L'assemblée générale régionale, à l'analyse du contexte et du mode de choix quelque peu cavalier du candidat devant défendre les couleurs du RHDP pendant les joutes électorales d'octobre 2020;

considérant que ce choix ne prend pas en compte les résolutions des congrès ordinaires de décembre 2013 et extraordinaire d'avril 2018 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, ayant proposé le Dr Albert Toikeusse Mabri, homme de paix et de mesure, de pondération, humble, fidèle et loyal, et ayant un amour profond pour l'unité du pays, comme son candidat et une offre digeste au RHDP pour l'élection d'octobre 2020;

demande instamment a la direction et aux responsables de l'UDPCI, l'organisation d'un congrès extraordinaire à l'effet de statuer sur cette importante question du choix du candidat du RHDP", a exigé l'assemblée générale régionale extraordinaire faite à Daloa le vendredi 13 mars 2020.


Réaffirmant leur soutien au Président de l'UDPCI, ces militants ont salué sa constance, son courage politique et son sens élevé du dialogue pour le règlement des problèmes.

Pour finir, ils ont exhorté le président Alassane Ouattara, Président du RHDP, à privilégier le dialogue et le consensus dans la gestion politique du parti pour les élections d'octobre 2020.






Articles les plus lus