Covid-19 : La Côte d'Ivoire fait environ 0,01% des infectés du monde

Covid-19, réunion d'urgence du Conseil national de sécurité (CNS), ce lundi

Les images du virus de la Covid-19
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 juillet 2020 à 12:41 | mis à jour le 13 juillet 2020 à 12:44

La propagation de la Covid-19 est une réalité en Côte d'Ivoire. En témoigne le nombre croissant des personnes infectées ces derniers jours. L'on s'interroge donc d'ores et déjà sur les décisions que prendra le Conseil national de sécurité (CNS), lors de sa réunion de ce lundi 13 juillet.

Covid-19, réunion d'urgence du Conseil national de sécurité (CNS), ce lundi

La maladie à coronavirus gagne de plus en plus du terrain en Côte d'Ivoire. La ville d'Abidjan, épicentre de la maladie, est en confinement depuis le 17 mars dernier. N'empêche que d'autres cas de contaminations ont été signalés à Bouaké, San Pedro et dans d'autres villes de l'intérieur du pays.

À la date du dimanche 12 juillet 2020, le pays compte 12 766 personnes infectées, dont 6 654 patients guéris et 84 décès. La situation n'est guère reluisante à travers le monde, où l'on dénombre 12 910 357 cas confirmés de Covid-19, dont 569 128 décès. Eu égard à ces statistiques, la Côte d'Ivoire réalise un taux de 0,098% de personnes infectées et 0,014 décédés.

Notons par ailleurs que depuis l'allègement des mesures barrières, le nombre de contaminations a véritablement explosé, se comptant désormais par centaines lors des points quotidiens du ministère ivoirien de la Santé et de l'Hygiène publique. C'est dans ce contexte que se tient une réunion du Conseil national de sécurité (CNS), ce lundi 13 juillet 2020, sous la présidence d'Alassane Ouattara.

Que décidera donc le CNS lors de sa réunion ? Doit-on s'attendre à de nouvelles mesures de restrictions avec l'instauration, à nouveau, d'un couvre-feu et d'autres mesures plus drastiques ? Ou plutôt, à l'ouverture des frontières du Grand Abidjan en prélude à l'élection présidentielle de 2020, qui se tient en principe dans trois mois et demi ?


Quoi qu'il en soit, la situation de la pandémie à coronavirus devient de plus en plus alarmante, et il convient aux autorités ivoiriennes de prendre des mesures idoines afin de casser la chaîne de contamination.