Gohou Michel et Digbeu Cravate dénoncent "la marmaille" à la FIF

Gohou Michel et Digbeu Cravate dénoncent
Par Mael Espoir
Publié le 31 août 2020 à 11:34 | mis à jour le 31 août 2020 à 11:34

Les humoristes Digbeu Cravate et Gohou Michel se sont prononcés sur le rejet de la candidature de Didier Drogba à l'élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football ( FIF).

Gohou Michel et Digbeu Cravate en colère: ''Mettez Drogba dedans et puis allez aux élections"

L'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football a connu un énième rebondissement la semaine dernière, avec l'invalidation de la candidature de l'emblématique capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, Didier Drogba. Bien que la Fédération internationale de football association ( Fifa) ait annoncé, quelques heures après la supsension du processus électoral, ce rejet de la candidature de l'ancien buteur de Chelsea et de l'Olympique de Marseille, continue de susciter des réactions dont celles des humoristes Gohou Michel et Digbeu Cravate.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les deux icônes de l'humour ivoirien, ont dénoncé les manigances orchestrées contre Didier Drogba afin de l'éliminer de la course à la succession de Sidy Diallo. Un complot qu'ils ont assimilé à la sorcellerie.

''Les sorciers dans cette affaire, ce sont les présidents de clubs. Toi tu payes ton joueur à 50 mille Fcfa; le mieux payé, c'est 75 mille, et là encore, ça n'arrive pas tout le temps. Après un match, le joueur est obligé de manger garba pour dormir. Quand même! Lui, il va travailler comment? On te dit maintenant: voilà quelqu'un qui peut te permettre de payer un joueur à 500 000 mille Fcfa; et puis toi, tu veux aller là où tu payes 50 000. Ce n'est pas la sorcellerie ça?'', a dénoncé Gohou Michel.


Pour Digbeu Cravate, le message est clair: ''Mettez Drogba dedans et puis allez aux élections. Tu as peur de quoi? Ou bien toi-même, tu ne te fais pas confiance? Quelqu'un est venu, il dit qu'il veut être candidat, toi, où est ton problème dedans? C'est-à-dire, tu veux l'éliminer dès le départ pour qu'il ne soit même pas sur la liste des candidats. Il faut arrêter ça. On ne fait plus les choses comme ça; ça, c'est de la sorcellerie pure'', a-t-il lâché.




Articles les plus lus