Titrologie du 25 septembre 2020: "La place de Soro est en prison''

Titrologie du 25 septembre 2020:
Par Mael Espoir
Publié le 25 septembre 2020 à 08:48 | mis à jour le 25 septembre 2020 à 08:48

La revue de presse ou titrologie de ce vendredi 25 septembre est dominée par deux faits majeurs. Il s'agit en effet de l'interview du chef de l'État, Alassane Ouattara, accordée à Paris match et de sa visite d'État dans la région de la Marahoué.

Titrologie: ''Ouattara fâché: Soro, ce jeune homme enivré par l'argent et le pouvoir, a perdu la tête"

L'interview du président Alassane Ouattara dans Paris match a été décortiquée par de nombreux journaux ce vendredi. ''A quelques semaines de la présidentielle: Très en colère contre Soro, Ouattara envoie un message à Macron: il est capable d'intentions dangereuses'', peut-on lire à la Une du quotidien L'Inter qui dévoile également la réplique de l'ancien président de l'Assemblée nationale: ''Soro réagit : un président ne parle pas ainsi''.

Soir Info affiche également à sa Une: ''Ouattara fâché: Soro, ce jeune homme enivré par l'argent et le pouvoir, a perdu la tête. La place de Soro est en prison''. Générations Nouvelles barre à sa Une: ''Attaques dans Paris match contre Soro: l'aveu d'impuissance de Ouattara''.

Quant à Le Temps, il mentionne à sa Une: ''Affaire candidature de Gbagbo et Soro est une provocation: les graves dérives de Ouattara dans Paris Match''. La titrologie de ce vendredi fait également cas de la visite d'État du président Alassane Ouattara dans la Marahoué.

Le Patriote affiche à sa première page: ''2e jour de la visite d'État du président Ouattara dans la Marahoué: du jamais vu à Sinfra''. Le Matin, pour sa part, relaie des propos tenus par le président Alassane Ouattara face aux cadres, élus et chefs traditionnels de la Marahoué: ''Si nous maintenons la paix, la Côte d'Ivoire sera mieux que la Suisse''.

L'Essor Ivoirien barre à sa Une: ''Visite d'État dans la Marahoué: Ouattara tout feu tout flamme dans la Marahoué, c'est des bêtises. Les élections auront lieu le 31 octobre''. Même son de cloche pour l'Expression qui pointe à sa page d’ouverture: ''Ouattara répond à ses détracteurs depuis Sinfra : Qu'ils continuent leur désobéissance, nous sommes au travail''.


''Après l'appel de Bédié à la désobéissance civile, Ouattara depuis Sinfra : c'est lui qui a créé tous les problèmes à la Côte d’Ivoire'', peut-on lire à la Une de Le Mandat. Le Nouveau Réveil mentionne à sa page d'accueil: "Affaire Bédié est le vrai problème de la Côte d'Ivoire'', dit Ouattara à Sinfra hier: "Le vrai problème de la Côte d'Ivoire, c'est bien Ouattara''.




Articles les plus lus