Titrologie du 19 octobre 2020: "Bédié et Affi ont peur d'être humiliés''

Titrologie du 19 octobre 2020:
Par Mael Espoir
Publié le 19 octobre 2020 à 08:38 | mis à jour le 19 octobre 2020 à 08:38

La Titrologie ou la revue de presse de ce lundi 19 octobre 2020, est dominée par des faits relatifs à la présidentielle du 31 octobre. On peut citer notamment les événements violents qui ont eu lieu ce week-end en marge de la campagne présidentielle.

Titrologie du lundi: ''En campagne pour la présidentielle 2020, Ouattara explose tous les compteurs de la mobilisation''

La titrologie de ce lundi fait cas des événements violents qui ont eu lieu à quelques jours de la Présidentielle prochaine. ''A quelques jours de la Présidentielle, attention, ça sent le souffre'', titre L'Inter qui ajoute que ''le siège du FPI (a été) incendié à Bangolo. Plusieurs artères coupées, de graves violences à Bongouanou''.

Le Quotidien d'Abidjan, pour sa part, pointe à sa première page: ''Situation socio-politique explosive, la Côte d'Ivoire au bord de l'implosion''. Dernière Heure Monde affiche à sa Une: ''Appel à la désobéïssance civile, le ton durcit, la tension monte''.

Le Nouveau Réveil mentionne à sa page d'accueil que ''Malgré les attaques, intimidations du pouvoir, la désobéissance civile se radicalise''. Même son de cloche pour L'Héritage qui indique que ''Malgré la répression du régime Ouattara contre le boycott actif, l'opposition prend le contrôle de plusieurs villes du pays. Dabou, Gagnoa, Bangolo, Sikensi...paralysées depuis vendredi''.

Cependant, le président Alassane Ouattara est déterminé à aller aux élections le samedi 31 octobre. Le Chef de l'État sortant était d'ailleurs dans l’Ouest du pays dans le cadre de sa campagne électorale. Ce qui est bien évidemment évoqué dans la titrologie de ce jour.

''Boycott de la présidentielle/ Ouattara à l'opposition, hier : tant pis pour eux, ils savent qu'ils seront humiliés'', lit-on à la Une de Le Jour Plus, quand Le Mandat indique à sa page d'ouverture: ''Acte 2 de la campagne présidentielle, depuis Man, Ouattara assène ses vérités, Bédié et Affi ont peur d'être humiliés''.

L'Expression barre à sa première page: ''Présidentielle 2020 / les peuples Wê et Dan, les alliés ne se trahissent pas''. Le Rassemblement affiche à sa Une: ''A 11 jours de la présidentielle, Ado, le meilleur pour une Côte d'Ivoire solidaire. Le Gbêkê et le Tonkpi cartonnent''.


Le Matin, pour sa part, mentionne à sa Une: ''En campagne pour la présidentielle 2020, Ouattara explose tous les compteurs de la mobilisation''.




Articles les plus lus