Des braqueurs neutralisent les clients d'un cyber avec des bouteilles

Des braqueurs neutralisent des clients d'un cyber avec des bouteilles
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 janvier 2021 à 16:48 | mis à jour le 12 janvier 2021 à 16:54

Des braqueurs de Koumassi ont réussi la prouesse de tenir en respect des clients d'un cybercafé avant de les dépouiller. Les bandits ont emporté un ordinateur portable, trois téléphones portables et une montre avant d'être retrouvés par les hommes du commissaire Kader Ouattara, a précisé Police Secours.

Des braqueurs épinglés dans un bistrot à Koumassi

Les nommés ND, âgé de 25 ans et SD (17 ans) ne pourront plus faire de mal aux honnêtes citoyens de la commune de Koumassi. Ils ont été appréhendés le lundi 11 janvier 2021 par les éléments du commissaire Kader Ouattara après avoir braqué un cybercafé. Le jour des faits, les deux larrons à moto se rendent dans ledit cybercafé situé précisément au quartier Kaira, comme l'indique Police Secours.

Contrairement à leurs "collègues" braqueurs qui opèrent avec des armes à feu, ces bandits font usage de tessons de bouteille pour neutraliser leurs victimes. ND et son complice dépouillent les clients et prennent la poudre d'escampette avec un ordinateur portable, trois téléphones portables et une montre.

Informé, le commissaire Kader Ouattara lance ses hommes aux trousses des deux braqueurs. Les policiers arpentent les rues de la commune du maire Cissé Bacongo afin de mettre la main sur les scélérats. Les recherches des agents de police se montrent fructueuses. Les bandits qui passaient du bon temps dans un bistrot ont été épinglés par les hommes du commissaire Kader Ouattara. Ils étaient encore en possession de leur butin, a fait remarquer notre source. Trois plaignants n'ont pas mis de difficulté pour identifier les malfaiteurs. ND et SD seront déférés devant le parquet pour répondre de leurs actes.


Cette action de la police nationale a été saluée par les internautes qui ont fortement apprécié la promptitude avec laquelle les éléments du commissaire Kader Ouattara ont réagi devant le forfait posé par les braqueurs.






Articles les plus lus