Anyama : Le GPS trahit trois voleurs de moto, le malheur les frappe

Anyama : Le GPS trahit trois voleurs de moto, le malheur les frappe
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 janvier 2021 à 13:17 | mis à jour le 14 janvier 2021 à 13:18

Dans la commune d' Anyama, des voleurs de moto viennent de tomber entre les mains des éléments de la police nationale. Les nommés Fofana (19 ans), apprenti mécanicien, Gueu (23 ans), mécanicien auto et Coulibaly (18 ans), apprenti de car ont dépossédé un honnête citoyen de sa moto. Mais les bandits ont été retrouvés par les agents de la police.

Ils volent une moto et se réfugient à Anyama

Selon la plateforme Police Secours qui relaie l'information, les faits remontent au mardi 12 janvier 2021, aux environs de 21 heures, non loin de l'École nationale de police, à Cocody. Un individu répondant aux initiales NK, après une rude journée en quête de sa subsistance quotidienne, rentre chez lui afin de s'octroyer un repos mérité. Assis sur sa moto, il est loin de s'imaginer qu'il se prépare à vivre une mésaventure. En effet, quand il franchit le niveau de l'école de police, deux individus sortis de la pénombre se dressent sur son passage. Alors que NK n'a pas encore le temps de réaliser ce qui lui arrive, les deux quidams le font chuter en balançant un pneu sur sa route. Malheureusement, le motocycliste perd l'équilibre et fait une chute.

Sans perdre de temps, les scélérats s'emparent de la moto après avoir menacé NK à l'aide de couteaux. Ils prennent la poudre d'escampette laissant leur victime à son triste sort. En réalité, ce que ces voleurs de moto ignoraient, c'est que l'engin est doté d'un système GPS. Grâce à ce système mondial de positionnement, la moto a été localisée à Anyama, notamment au quartier Itratou.

Immédiatement, les hommes du commissaire Yaté du commissariat de police d' Anyama sont mis à contribution. Les agents de police ne trouvent pas de difficulté à mettre le grappin sur l'un des malfaiteurs qui enfourchait fièrement la motocyclette. Aux mains de la police, il passe rapidement à table et dénonce ses complices. Le reste de la bande est rapidement mis hors d'état de nuire.


Fofana et ses acolytes ont déjà fait parler d'eux à Adjamé 220 logements où ils ont volé deux motos. Ils ont donc coutumiers de ces faits de vol et devront répondre de leurs actes devant les autorités compétentes.






Articles les plus lus