Côte d’Ivoire : Georges Armand Ouégnin (EDS) appelle à l’arrêt des procès politiques

Georges Armand Ouégnin
Par Mamadou Kane
Publié le 04 janvier 2018 à 14:55 | mis à jour le 04 janvier 2018 à 15:00

Georges Armand Ouégnin, président de la coalition des partis politiques d’opposition, « Ensemble pour la démocratie et la souveraineté » (EDS) a souhaité lors de son message de nouvel an, le mercredi 03 janvier, l’arrêt des procès politiques pour permettre une véritable réconciliation entre les fils et les filles de Côte d’Ivoire.

Une vraie réconciliation passe par l’arrêt des procès politiques selon Georges Armand Ouégnin

Georges Armand Ouégnin, président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), a dans son adresse de nouvel an, souhaité l’arrêt de tous les procès politiques et la libération de tous les prisonniers politiques. Selon lui, ces procès ne sont que la traduction et la manifestation de la justice des vainqueurs.

En plus M.Ouégnin a fait savoir qu’un message de réconciliation vraie exige le retour sécurisé et dans la dignité de tous les Ivoiriens en exile.

Concernant les élections à venir, Georges Armand Ouégnin a invité le président Alassane Ouattara et son gouvernement à respecter les décisions de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples qui fait obligation à l’Etat de Côte d’Ivoire de se doter d’un organe électoral indépendant et impartial ainsi qu’un processus électoral consensuel, équitable, transparent, juste et libre pour une alternance crédible, démocratique et pacifique.

Il a par ailleurs appelé tous les ivoiriens à la mobilisation active et permanente au rassemblement et à l’union sacrée autour de la Côte d’Ivoire, un patrimoine commun, selon lui.


Rappelons que EDS présidé par Georges Armand Ouégnin, est une coalition de partis politiques d’opposition créée le 20 avril 2017 par quatre partis politiques, le Rassemblement pour la paix (RPP), l’Alliance ivoirienne pour la République et la démocratie (AIRD), l’Union des nouvelles générations (UNG) et le Front Populaire ivoirien (FPI) tendance Aboudramane Sangaré et des organisations de la société civile. Cette coalition milite pour la réconciliation et la libération de l'ex-président Laurent Gbagbo.




Articles les plus lus