Mali : La MINUSMA tue plusieurs assaillants à tombouctou

Mahat Salleh Annadif,chef de la MINUSMA au Mali

Le chef de la Mission de l’Onu au Mali (Minusma), Mahat Salleh Annadif a annoncé samedi la mort d’un "nombre important d’assaillants munis de ceintures d’explosifs" lors d’une attaque contre le camp de son personnel à Tombouctou, dans un communiqué dimanche.

La MINUSMA a neutralisé plusieurs assaillants samedi dans l’attaque de Tombouctou .

Un "nombre important d’assaillants munis de ceintures d’explosifs" ont été éliminés au cours des échanges de tirs, entre les forces onusiennes, maliennes internationales et les assaillants. a indiqué M. Annadif.

Elles ont également "neutralisé " plusieurs autres véhicules des assaillants, dont certains étaient marqués d’emblèmes des Forces armées maliennes et des Nations Unies".

Samedi vers 15H00 (GMT et locale), le camp de la Minusma et la zone de l’aéroport de Tombouctou a été la cible de tirs de roquette ou de mortiers, suivis d’échanges de tirs nourris et de l’explosion d’au moins un véhicule suicide chargé d’explosifs à proximité du camp.

Un soldat de la paix de l’Onu du contingent burkinabè a été tué au champ d’honneur alors qu’il défendait l’entrée du camp et sept autres ont été blessés. Des membres des forces internationales et deux civils également.

La MINUSMA condamne l’attaque et félicite les casques bleus pour leur courage.

La Minusma condamne vigoureusement cette attaque lâche et abjecte contre son personnel, les forces internationales et la population civile qui démontre la volonté des ennemis de la paix de torpiller le processus de paix au Mali", a-t-il poursuivi dans le document.

Le chef de la Minusma a félicité les Casques bleus, les forces internationales et les forces de défense et de sécurité maliennes pour leur courage face à l’attaque contre le camp de Tombouctou. Cette attaque porte à 103 le nombre de Casques bleus victimes d’actes hostiles depuis le déploiement de la mission onusienne au Mali en juillet 2013".