Sénégal : "Le suicide politique serait pour le PDS de ne pas avoir de candidat" (Cadre du parti de Wade)

Madické Niang cadre du PDS

Maitre Madické Niang, cadre du Parti démocratique et sénégalais (PDS, opposition) et avocat de Karim Wade, a estimé, mardi à Dakar, que "le suicide politique serait pour le PDS de ne pas avoir de candidat", à la présidentielle de 2019, dans un communiqué dont Afrique sur7a reçu copie.

Le PDS aura un candidat en 2019

"Le suicide politique serait pour le PDS ne pas avoir de candidat à la présidentielle de 2019", a dit Me Niang, précisant que sa candidature "est une alternative et non une substitution".

Jeudi, Maître Madické Niang, cadre du parti et avocat de Karim Wade a déclaré sa candidature à la présidentielle de 2019, pour "assumer une alternative du parti".

Le 30 aôut, la cour suprême a rejeté le recours de Karim Wade pour son inscription sur la liste électorale de la présidentielle de 2019, mais aussi s’est déclaré "incompétente pour examiner le recours".

En mars 2015, Karim Wade a été condamné par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) à six ans de prison ferme avant d'être gracié en juin 2016 par Macky Sall.

Dans le communiqué, Abdoulaye Wade dit avoir "exprimé (son) opposition totale", à Me Niang et précisé que le PDS "(lui) retirera la présidence du groupe parlementaire".

"C’est Wade lui-même qui m’a dit que j’étais la personne la mieux indiquée pour réconquerir le pouvoir", a indiqué Me Madické Niang, invitant "tous ceux qui dans le parti (PDS) comme dehors sont convaincus de la nécessité d’une candidature alternative à me rejoindre pour mener ce combat".