Côte d’Ivoire: Le PDCI apporte ses condoléances à la famille de Sangaré

Le PDCI chez Sangaré

Une délégation de cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), conduite par Maurice Guikahué, a apporté dimanche soir à Abidjan, la "solidarité, tout le soutien et toute la compassion" du président du parti Henri Konan Bédié, à la famille d’Abou Drahamane Sangaré, décédé le 3 novembre, après une intervention chirurgicale.

Le PDCI apporte sa "compassion" à la famille d'Abou Drahamane Sangaré

Le président Henri Konan Bédié "a dépêché cette délégation (pour) apporter toute sa solidarité, tout son soutien et toute sa compassion" à la famille biologique et politique de M. Sangaré, a déclaré le porte parole de la délégation, M. Kouassi.

Après la disparition du fidèle compagnon de Laurent Gbagbo depuis la création du Front populaire ivoire (FPI, opposition) des leaders de plusieurs partis politiques, ainsi que des personnalités se sont succédés au domicile du défunt pour présenter leurs condoléances.

L'ex-ministre de la Défense du Front populaire ivoirien, Emile Guiréoulou (FPI,opposition),et président de la coordination des exilés de son parti au Ghana a appelé "toute la famille FPI au rassemblement pour honorer la mémoire du Président Abou Drahamane Sangaré" décédé samedi dernier d'un cancer, dans une déclaration.

M. Sangaré a occupé le poste de vice-président de sa formation politique, et était surnommé le "gardien du temps".

Après le décès du gardi_en du temple, le président Laurent Gbagbo a affirmé qu'il assurera désormais depuis la Haye, où il est jugé pour "crimes contre l'humanité" depuis près de 7 ans, la direction du Front populaire ivoirien, dans un communiqué.

Les obsèques de M. Sangaré sont prévues le 1er décembre à Yopougon (Ouest d’Abidjan) suivies de son inhumation à Abidjan.