Cinéma: Green Book, le biopic qui invite à la tolérance

Green Book fascine également par la beauté de son décor

C’est l’un des premiers films de Mahershala Ali depuis son Golden Globes en 2016. Et il semble encore interessé par un Oscar cette année, quand on voit sa prestation dans « Green Book : sur les retours du sud ».

Green book ou l'invite à la tolérance

L’histoire est profonde, humaine, belle. Le casting costaud avec Mahershala Ali et le multi-talentuieux et multi-primé Viggo Mortensen. Le décor, la musique, tout est à applaudir dans ce nouveau bijou de Peter Farrelly. L’histoire ? Le film prend place dans un contexte marqué par la ségrégation en 1962. Un videur italo-américain du Bronx, se voit offir une meilleure opportunité d’emploi, à savoir conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts.

Durant leur périple qui les menera de Manhattan jusque dans le Sud profond, les deux hommes s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité. Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

Histoire et présent s'entremêlent harmonieusement

Une chose est sûre : vous allez passer assez vite du rire aux larmes en allant voir ce film. On comprend qu’il ait raflé l’Oscar et le Golden Globe 2019 dans un second rôle pour Mahershala Ali et carrément l’Oscar du meilleur film 2019. En Grande-Bretagne également Viggo Mortensen s’en est sorti avec le Bafta du meilleur acteur quand le film s’est arrogé la distinction du meilleur film.

Il tient son titre du livre The Negro Motorist Green Book (par Victor H. Green », ou « livre de Green », du nom de l'auteur, un guide destiné aux Afro-Américains publié annuellement de 1936 à 1966 par un postier noir de New York, Victor H. Green dans le contexte de la ségrégation raciale aux États-Unis.