Hight-Tech : Microsoft lance son service streaming de jeux vidéo

Microsoft lance bientôt son services de streaming de jeux vidéo

Microsoft vient de dévoiler récemment des détails intéressant sur l’aboutissement de sa plateforme de jeux vidéo. La firme a partagé de nouveaux détails sur son futur service de jeu vidéo en streaming qui sera compatible avec une ludothèque de 3.500 titres existants.

Microsoft fait trembler la concurrence avec son projet de streaming

L'an dernier, Microsoft a annoncé Project xCloud, un service qui permettra de jouer à des jeux vidéo en streaming un peu comme on regarde des vidéos sur Netflix. Depuis lors, les détails sur cette future plateforme ont été distillés au compte-goutte.

Microsoft vient de publier un nouveau billet sur son blog où l’on apprend que le service utilisera un matériel similaire aux consoles Xbox One actuelles. Le service sera compatible avec une ludothèque existante de plus de 3.500 « sans aucun changement ou modification requis par le développeur », souligne Microsoft.

« En d'autres termes, les développeurs seront en mesure d'adapter considérablement leurs jeux existants à tous les appareils, sans développement supplémentaire, sans maintenance de code supplémentaire et sans mises à jour séparées », précise le géant américain. « Quand un développeur met à jour la version Xbox One de son titre, ces mises à jour s'appliqueront également à toutes les versions disponibles sur Project xCloud sans travail supplémentaire. »

Microsoft fera face à une concurrence qui se prépare

Cette annonce ne doit rien au hasard. Microsoft cherche à attirer l’attention sur son service alors que d’autres géants de l’industrie high-tech planchent sur des projets similaires. C'est le cas notamment de Google, qui a annoncé son service de streaming Stadia en mars accompagné d’un partenariat très médiatisé avec Ubisoft.

Electronic Arts a annoncé son intention de lancer son propre service de streaming tandis qu’une rumeur évoque un projet chez Amazon. Pour sa part, Microsoft a décidé de s’associer à Sony afin de développer des technologies de cloud computing pour leurs plateformes de streaming respectives. Dans son billet de blog, l’éditeur indique également que plus de 1.900 jeux en cours de développement pour la Xbox One pourront fonctionner sur xCloud.

Un projet qui semble donc prometteur, d'autant que Microsoft espère rendre son service accessible aux utilisateurs avec des connexions ADSL sous la barre des 10 Mbps.