RDC : Etienne Tshisekedi en route pour l’éternité

Etienne Tshisekedi va enfin reposer en RDC
Par Ange Atangana
Publié le 31 mai 2019 à 20:30 | mis à jour le 01 juin 2019 à 01:31

La dépouille d’ Etienne Tshisekedi est finalement arrivé à Kinshasa jeudi soir après un retard du côté de Bruxelles. Une cérémonie populaire se déroule ce vendredi soir au stade des Martyrs.

Etienne Tshisekedi sera inhumé samedi en présence de plusieurs chefs d’Etat.

Deux ans après son décès, la dépouille d’ Etienne Tshisekedi est enfin en RDC. Elle est arrivée dans la soirée de jeudi avec un petit retard. Le président congolais Félix Tshisekedi, fils du leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a accueilli la dépouille mortuaire. Celle-ci a été conduite à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa.

La levée de corps a eu lieu dans la matinée de vendredi. Une grande cérémonie est prévue au stade des Martyrs, le plus grand de Kinshasa, pour rendre hommage à cette figure de l’opposition congolaise. Un hommage national sera rendu à Etienne Tshisekedi samedi en présence de plusieurs chefs d’Etat africains, dont les voisins Rwandais Paul Kagamé, déjà à Kinshasa, et l’Angolais Joao Lourenço. Après cet hommage, le père du président congolais sera ensuite inhumé.

Etienne Tshisekedi est l’une des figures historiques de l’opposition en RDC. Celui-ci a combattu le régime autocratique de Mobutu Sese Seko. Il a d’ailleurs été nommé premier ministre du gouvernement d’union nationale mis en place par le maréchal lors de l’instauration du multipartisme. Le fondateur de l’UDPS s’est aussi opposé à la dynastie des Kabila (Laurent-Désiré et Joseph).

Jusqu’à sa mort en janvier 2017, il était un des acteurs majeurs du processus démocratique, militant en faveur de la tenue des élections (reportées) par Joseph Kabila. Il aura donc fallu attendre l’accession de son fils à la magistrature suprême pour qu’il repose sur la terre de ses ancêtres.



Articles les plus lus