Mauritanie : La succession de Mohamed Ould Abdel Aziz ouverte

Ouverture de la campagne présidentielle en Mauritanie

En Mauritanie, la campagne pour l’élection présidentielle est officiellement lancée depuis ce vendredi. Six candidats sont en lice pour succéder au président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Lancement de la campagne pour la présidentielle en Mauritanie.

Depuis vendredi, les candidats à l’élection présidentielle en Mauritanie peuvent tenir des meetings de campagne. Six candidats briguent la présidence du pays. Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz n’est pas candidat à sa succession, la constitution lui interdisant de briguer un troisième mandat.

En l’absence du chef de l’Etat, le parti au pouvoir (Union pour la République, UPR) a désigné le général Mohamed Ould El Ghazouani pour tenter de succéder au président en exercice. En face, le dauphin de Mohamed Ould Abdel Aziz sera opposé à cinq autres prétendants. Le militant anti-esclavagiste Biram Ould Dah Ould Abeid, espère faire mieux qu’en 2014 où il était arrivé deuxième à la présidentielle.

L’ancien premier ministre Mohamed Ould Boubacar (Tawassoul) est aussi en course. Tout comme Mohamed Ould Maouloud (Union des forces pour le progrès, UFP) soutenu par l’opposant historique Ahmed Ould Daddah. Le journaliste Kane Hamidou Baba est porté par la coalition « Vivre ensemble ». Mohamed Lemine El-Mourteji El-Wavi, haut fonctionnaire, prétend lui aussi à la magistrature suprême de son pays.

Le premier tour de l’élection du futur président mauritanien va se tenir le 22 juin, deux jours après la fin de la campagne présidentielle. Si aucun candidat ne parvient à obtenir la majorité des suffrages, le second tour du scrutin aura lieu le 6 juillet. Le mandat du président sortant, arrivé au pouvoir en 2009, expire en août prochain.