« Poissons empoisonnés déversés dans la lagune », toute la vérité

Des milliers de poissons ont été retrouvés sur les bords de la lagune
Par David Yala
Publié le 19 juin 2019 à 18:19 | mis à jour le 19 juin 2019 à 18:19

On en sait un peu plus sur les milliers de poissons dit ‘’empoisonnés’’ déversés sur les berges de la lagune Ebrié.

DES MILLIERS DE POISSONS RETROUVÉS MORTS SUR LES BERGES DE LA LAGUNE: PAS DE PANIQUE

Dans une de ses publications récentes, afrique-sur7 alertait l’opinion sur le déversement de poissons empoissonnés sur les bords de la lagune Ebrié par un navire pirate. Eh bien le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié s’est rendu sur les lieux et bien voulu faire pour afrique-sur7 le point de la situation. Il ressort des propos de l’autorité préfectorale que ce 18 Juin 2019, des milliers de poisson ont été retrouvés morts sur une longueur de 1, 5 kilomètres sur la berge lagunaire du village d’Adjahui-Coube, dans la Commune de Port-Bouet.

Ce phénomène sans précédent dans ce village a exigé que tous les organismes compétents du département d’Abidjan se rendent sur le lieu pour faire des prélèvements pour analyse rapide et s’assurer que les populations riveraines ne sont pas exposées à des risques. L’INHP, le CIAPOL, la Direction Générale des Affaires Maritimes, les Services vétérinaires du MIRAH , la Direction Régionale de l’Environnement, la Direction de la Pêche et la Gendarmerie Nationale ont été mis à pied d’œuvre.

Vincent Toh Bi a informé dans la foulée que 2 personnes suspectes ont été interpellées, et une enquête a été ouverte afin de situer les responsabilités sur cette affaire de poissons « empoisonnés ». Cette situation dont la presse s'est fait l’écho est, dit-on, circonscrite à une partie de la lagune du seul village d’Adjahui. Le canal où le phénomène s’est produit serait une zone classée pour des besoins de reproduction de poissons. Aucune pêche n’y est autorisée depuis 07 mois, confie le préfet d’Abidjan. « Nous demandons aux populations du village d’Adjahui de suivre les consignes et de ne pas consommer ces poissons retrouvés morts », lance-t-il comme message.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
01